Votre météo par ville

Julien Denormandie présente les premiers résultats du recensement décennal

10-12-2021

Actualité

C’est tout frais

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a présenté, ce vendredi 10 décembre 2021, les premiers résultats du recensement agricole 2020.

© Pixabay

Réalisée entre le 1er octobre 2020 et le 15 mai 2021, cette opération décennale permet de dresser le portrait de l’agriculture française. Ses premiers résultats montrent une agriculture qui conserve ses atouts : couvrant près de la moitié du territoire métropolitain, c’est un modèle agricole de qualité, à taille humaine et familial qui se dessine.

Une agriculture qui occupe la moitié du territoire français

Si le nombre d’exploitations est en recul depuis 2010, notre agriculture occupe toujours la moitié du territoire métropolitain (26,7 millions d’hectares cultivés), et joue ainsi un rôle essentiel, en plus de sa dimension nourricière, de préservation de nos paysages.

Plus d’un tiers des productions agricoles sous signe de qualité

106 000 exploitations agricoles produisent sous signe de qualité (label, IGP, spécialité traditionnelle garantie…). Ce chiffre s’accompagne dans le même temps de l’essor de l’agriculture biologique qui a augmenté de 160 % en dix ans avec plus de 47 000 exploitations (soit 12 % des exploitations françaises) et de celui des exploitations sous Haute Valeur Environnementale qui atteignent le nombre de 25 500 en moins de 10 ans (soit 7 % des exploitations françaises).

Un modèle agricole à taille humaine, fondé sur la diversité des productions et des exploitations qui restent familiales

Les exploitations continuent de s’agrandir entre 2010 et 2020 ; elles font en moyenne 69 hectares (ha), soit 14 ha de plus qu’en 2010 (+ 25 %). Cette surface moyenne montre bien la continuité d’un modèle à taille humaine, avec des exploitations 2,5 fois moins grandes qu’aux Etats-Unis par exemple (178 ha selon leur recensement de 2017). Dans le même temps, l’agriculture française conserve la diversité de ses productions avec 48 % des exploitations en élevage et 52 % en végétal – ces dernières étant devenues majoritaires en 2020 (52 % contre 45 % en 2010). Au sein de toutes les exploitations agricoles, plus de 759 000 personnes occupent un emploi permanent.

Une agriculture française qui prépare le renouvellement des générations

Le défi démographique reste majeur. Si le nombre d’installations d’agriculteurs reste stable, il en manque encore 7 000 par an pour compenser les départs à la retraite. En effet, 58 % des chefs d’exploitation ont plus de 50 ans. Ils étaient 52 % en 2010. Le constat positif et encourageant est que la part d’agriculteurs de moins de 40 ans ne décroit pas depuis 10 ans. Cela prouve que le secteur continue être dynamique et attractif.

Pour plus d’informations sur le recensement agricole et l’ensemble des chiffres présentés, un dossier de presse dédié est disponible sur le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Lire aussi : Zoom sur la production de viande bovine sous signe de qualité en Hauts-de-France

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Ils proposent des tests de sols en magasins
Les élèves de l'Institut d'Hazebrouck ont proposé des tests de sol dans trois magasins Gamm Vert du Nord vendredi 5  [...]
Lire la suite ...

Maladie. Paratuberculose : Le GDS 62 veut l’éliminer
Ce n'est pas une maladie nouvelle dans le Pas-de-Calais, mais le Groupement de défense sanitaire du département souhai [...]
Lire la suite ...

Numéro 359 : 5 avril 2024

Phytosanitaires : à Lorgies, la quête de solutions
La ministre déléguée auprès du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Agnès Pannier-Runacher [...]
Lire la suite ...

Inondations : à Norrent-Fontes, une retenue collinaire pour limiter le risque
Une retenue collinaire a été inaugurée le 2 avril à Norrent-Fontes près de Béthune. L'objectif est de limiter le [...]
Lire la suite ...

Politique. Dotation globale de fonctionnement : plus mais toujours pas assez
27 milliards d'euros : c'est la dotation globale de fonctionnement versée par l'État aux collectivités pour 2024. 7 [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires