Votre météo par ville

Des agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais manifestent pour une PAC “équilibrée”

02-04-2021

Actualité

C’est tout frais

Mis à jour le 2 avril à 12h.

En réaction aux propositions du ministère de l’Agriculture sur la déclinaison française de la future PAC, plusieurs agriculteurs se rendent dans les préfectures et sous-préfectures de la région Hauts-de-France ce vendredi 2 avril, à l’appel des FDSEA et des Jeunes agriculteurs.

manifestation 4 avril 2021 Lille tracteurs PAC © LD
Une trentaine d’agriculteurs en tracteurs se sont rendus ce matin du 2 avril à Lille. D’autres délégations se rendent dans les autres préfectures et sous-préfectures de la région Hauts-de-France. © L. Debuire

Dans le Nord, une trentaine de tracteurs est entrée ce matin à Lille (59). À 9 h, ils se sont arrêtés place de la République, face à la préfecture. La veille, dans un communiqué, les FDSEA du Nord et du Pas-de-Calais, les Jeunes agriculteurs, aux côtés de la CGB Nord-Pas de Calais (betteraviers) et de l’ADPL (producteurs de lait), appelaient à la mobilisation contre “une PAC qui soutient la non-production”.

Une délégation a été reçue par le préfet de région, Michel Lalande, qui se serait montré “à l’écoute”, d’après les participants. Du côté de Cambrai, une délégation devrait être reçue à 17h en sous-préfecture.

Dans le Pas-de-Calais, même combat. Plus d’une centaine d’agriculteurs en tracteurs se sont mobilisés dans différents endroits du département. Environ 25 tracteurs ont convergé de Bapaume et de Saint-Pol-sur-Ternoise pour venir rencontrer le préfet du Pas-de-Calais, Louis Le Franc, à Arras.

Terres et territoires - manifestation PAC FDSEA 62 préfecture d'Arras 2 avril 2021 - © S. Playoult (3)
Devant la préfecture du Pas-de-Calais à Arras. © S. Playoult

Les agriculteurs ont aussi répondu présent à Béthune (30 tracteurs), Boulogne-sur-Mer (25 tracteurs), ou encore Saint-Omer (50 tracteurs), où le sous-préfet, Guillaume Thirard, est venu à la rencontre des manifestants au silo Unéal, de Zudausques.

Terres et territoires - manifestation PAC FDSEA 62 préfecture d'Arras 2 avril 2021 - © S. Playoult (3)
50 tracteurs ont convergé au silo Unéal de Zudausques, près de Saint-Omer. © S. Playoult

Des propositions qui inquiètent

Ces mobilisations interviennent alors que le ministère de l’Agriculture a rendu sa copie définissant le Plan stratégique national (PSN), déclinaison française de la future PAC. Des propositions qui laissent perplexe et inquiète une partie de la profession. “Les premières orientations qu’envisage de prendre le ministère de l’Agriculture auraient, selon nos premières estimations, des conséquences très néfastes sur l’agriculture du Nord-Pas de Calais (notamment concernant le paiement vert « éco-régime » et les aidées couplées à l’élevage)”, soulignent les syndicats.

Sur le même sujet : Réduction potentielle des aides couplées de la PAC : la filière bovine inquiète

“Une approche globale pour répondre aux enjeux de l’agriculture”

“Les Jeunes agriculteurs et les FDSEA du Nord et du Pas-de-Calais appellent à une PAC équilibrée, qui soit réellement au service de la souveraineté alimentaire de la France et de l’Europe, poursuivent les syndicats. Dans la concertation actuelle sur la PAC, seuls sont évoqués, à ce stade, les leviers relevant du premier pilier. Nous aurions préféré une approche globale pour répondre aux enjeux de l’agriculture. À savoir : la souveraineté alimentaire française et des revenus viables et stables pour les agriculteurs […], répondre aux enjeux de la transition agro-écologique avec la résilience de l’agriculture face aux aléas climatiques, sanitaires et économiques ; le maintien de l’élevage sur les territoires, l’autonomie en protéines et le renouvellement des générations.”

Rendez-vous avec le ministre

Un rendez-vous entre la FRSEA et le ministère de l’Agriculture a, par ailleurs, été fixé au mardi 6 avril. Ce même jour, une nouvelle proposition de réforme de la PAC devrait être remise au ministre, sur laquelle la signature du préfet de la région Hauts-de-France devrait être apposée. “Il s’est engagé dans ce sens”, annonce Laurent Degenne, président de la FRSEA des Hauts-de-France.

Pour le moment, cette proposition doit être affinée et étayée par les membres des FDSEA et FRSEA. Si, au final, leurs revendications n’étaient pas entendues, les agriculteurs comptent bien se mobiliser à nouveau, cette première manifestation étant vue comme un “avertissement”.

Laura Béheulière, Lucie Debuire, Virginie Charpenet et Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Pévèle : Suite aux orages de grêle, visite sur le terrain pour une demande de reconnaissance ISN
Le 9 juillet, la Pévèle était touchée par la grêle. La DDTM s'est rendue ce 17 juillet sur le terrain pour évalu [...]
Lire la suite ...

Numéro 373 : 12 juillet 2024

Série de l’été : La Lys et sa vallée alluviale (3/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Climat. Antoine Rabain (Geckosphere), apôtre de la neutralité carbone
À 43 ans, Antoine Rabain est à la tête de Geckosphère. Il met son expertise sur le climat au service de ceux qui veu [...]
Lire la suite ...

Agence de l’eau : Isabelle Matykowski nommée directrice générale
Isabelle Matykowski a été nommée directrice de l'Agence de l'eau Artois-Picardie. À l'occasion de sa prise de foncti [...]
Lire la suite ...

À Lorgies, Le Pôle Légumes recense sa biodiversité
Quelles sont les infrastructures agroécologiques les plus bénéfiques à la biodiversité ? La production agricole es [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires