Votre météo par ville

Les entreprises de teillages de lin toujours à l’arrêt 

08-04-2020

Actualité

C’est tout frais

Les entreprises de teillage de lin du Nord et du Pas-de-Calais ont progressivement suspendu leurs activités en raison des mesures liées au Covid-19. Début avril, aucune d’entre elles n’avaient repris la production.

Les teilleurs n’envisageraient pas de reprendre leurs activités à très court terme. © DR

Des entreprises totalement vides… Dès le début du confinement, les 22 teilleurs de lin français ont stoppé leurs chaînes de transformation afin de préserver la santé de leurs salariés face à l’épidémie de coronavirus.

La première semaine d’avril, dans les départements liniers – Seine-Maritime, Eure, Calvados, Somme, Oise, Aisne, Nord, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne – aucun teillage n’avait repris ses activités.

Le Cipalin, comité interprofessionnel de la production agricole de lin, annonce même dans son dernier communiqué que les teilleurs n’envisagent pas de reprendre leurs activités à très court terme. “Dans le contexte de crise sanitaire actuel, il est très important que nos usines de teillage restent à l’arrêt durant toute la période de confinement”, souligne Marc Depestele, dirigeant du teillage du même nom.

Le retard de production touche les semis

Les stocks constitués au niveau national sont de 20 500 tonnes de fibres teillées au 1er mars 2020, soit 1,5 mois de production, souligne le Cipalin. Le retard pris depuis l’arrêt des teillages a inévitablement des conséquences sur le secteur agricole.

Pour 2020, une nouvelle hausse de plus de 15 % des surfaces emblavées par rapport à 2019 est pressentie, soit plus de 135 000 ha en France. Alors que la période de semis bat son plein, “seuls quelques ajustements peuvent être encore réalisés pour limiter cette forte croissance des emblavements” et ce report de stock de paille, note le Cipalin. 

“Les liniculteurs peuvent notamment réduire les surfaces emblavées en laissant les fourrières nues de lin et les semer avec un autre couvert végétal (trèfle, moutarde…). Impérativement semées, ces fourrières pourraient alors être classées en SIE (surfaces d’intérêt écologique) et éligibles aux primes PAC, sous certaines conditions.”

Filateurs immobilisés

À l’aval, l’économie mondialisée de la filière lin se trouve fortement touchée par la crise mondiale du coronavirus. Les filateurs, principaux clients des teilleurs, se trouvent en difficulté.

Si les filateurs chinois ont repris une activité partielle, “les filateurs indiens sont à l’arrêt à la suite des mesures de confinement décrétées par les autorités et entrées en vigueur en date du 25 mars”.

En Europe, les filatures polonaises, lituaniennes et italiennes sont soit à l’arrêt soit en activité réduite. “La filière du lin a traversé de nombreuses crises. Celle-ci, même si elle est inédite, nous mettra à l’épreuve mais nous la traverserons, grâce à notre résilience et aussi grâce à nos salariés, assure Pierre D’Arras, directeur du teillage Van Robaeys frères. Nous mettrons tout en oeuvre pour pérenniser les emplois et assurer le savoir-faire, lors de la reprise de l’activité.”

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires