Votre météo par ville

Une hausse des surfaces de lin est-elle toujours prévue ?

30-03-2020

Actualité

Culture

Dans ce contexte de crise, le président de l’association générale des producteurs de lin (AGPL) appelle à réduire les surfaces emblavées.

Afin de ne pas perturber la prochaine campagne, l’AGPL demande aux producteurs de revoir leurs surfaces à la baisse. © Pixabay

L’AGPL (association générale des producteurs de lin) a lancé un appel aux producteurs de lin français, le vendredi 27 mars 2020, afin de ne pas semer les surfaces prévues. En cause, la crise sanitaire actuelle qui ne présage rien de bon pour la future campagne. La filière subit de plein fouet la fermeture des filatures chinoises et italiennes.

« La crise sanitaire que nous traversons a conduit l’ensemble des 22 teillages français à arrêter leurs activités pour une durée indéterminée, annonce Bertrand Gomart, président de l’AGPL dans un communiqué. Le report, la capacité de stockage de paille à la ferme vont être mis à rude épreuve. »

Pour éviter d’engorger le marché, l’AGPL appelle ses adhérents à « réduire, autant que faire ce peut, leurs surfaces d’emblavement. »

Ne pas semer les fourrières

L’organisation illustre: « En laissant les fourrières nues, par exemple. Ou en les semant avec un couvert végétal. Inéligibles en temps normal aux primes PAC, ces fourrières pourraient devenir des surfaces d’interêt écologique. » Pour cela, l’AGPL invite les producteurs de lin à se rapprocher des chambres d’agriculture ou des fédérations des chasseurs de leur département.

« La situation que nous traversons est exceptionnelle et chacun à son niveau joue un rôle majeur pour gagner cette bataille. Apportons notre contribution à l’équilibre de notre filière avec cette approche raisonnée des surfaces 2020, appelle le président. Il est juste temps. »

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Herbe : Le salon professionnel se prépare
La douzième édition des journées de l'herbe aura lieu les 30 juin et 1 juillet dans l'Avesnois. Un salon qui se veut [...]
Lire la suite ...

Un partenariat pour booster les protéines de lait
La Prospérité fermière-Ingredia et l'Inrae ont lancé au printemps une chaire industrielle commune pour mener un prog [...]
Lire la suite ...

Pois : Les enjeux de sélection des protéagineux
Les acteurs de la filière des pois protéagineux étaient réunis, vendredi 10 juin, à Auchy-lez-Orchies à l'initiat [...]
Lire la suite ...

Les conseils d’un coach de chez Résiliens pour améliorer le moral des agriculteurs
Face à l'incertitude et au stress, la réaction de chacun pourrait être d'attendre que la situation passe. Emmanuelle [...]
Lire la suite ...

La Flandre : La coop met le cap sur la pomme de terre
Lors de sa journée technique du 17 juin au silo de Socx, la coopérative La Flandre a présenté les débuts de la con [...]
Lire la suite ...

Ail fumé : Un bon bilan mais des inquiétudes
Lundi, le groupement des producteurs d'ail fumé d'Arleux, reconnu par une indication géographique protégée (IGP), s' [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires