Votre météo par ville

Opération paille : où en est on ?

30-07-2020

Actualité

C’est tout frais

Le Pas-de-Calais a subi, en ce début d'année, une sécheresse importante. Les cultures de printemps ont été fortement touchées. Le point dans le département sur l'opération « paille et fourrage », lancée par les FDSEA 59 et 62, avec les JA et l'ADPL.

paille
Face à la sécheresse qui sévit sur de nombreuses parcelles du département, notamment sur le littoral, la solidarité s’installe entre les agriculteurs du Nord-Pas de Calais. © FDSEA 62

L'opération « paille et fourrage » a été lancée conjointement il y a quelques semaines par les FDSEA 62 et 59, les Jeunes agriculteurs du Nord-Pas de Calais et l'association départementale des producteurs de lait (ADPL) pour lutter contre la sécheresse de cette année. Sécheresse qui sévit dans les champs depuis le printemps.

C'est le même principe que les autres opérations « solidarité paille » lancées il y a quelques années pour des exploitations dans le Sud de la France. Il s'agit en fait de faciliter le transfert de paille et de fourrage dans le Nord-Pas de Calais entre les agriculteurs. Objectif : couvrir les besoins de ceux qui risquent de manquer d'herbe pour leur bétail cet hiver.

Concernant la transaction, après la mise en relation effectuée par l'une des structures organisatrices, charge ensuite à l'acheteur et au vendeur de s'accorder sur les modalités exactes de l'échange.

Trop de demandes par rapport à l'offre

Dans le Pas-de-Calais, plusieurs échanges ont pu aboutir mais de nombreuses demandes ne peuvent être comblées à ce jour, faute d'offre suffisante. Dans ce département, il manque encore 2 800 tonnes de paille à ce jour pour pouvoir satisfaire les besoins qui ont été remontés à la fédération. Elle a donc décidé de réitérer l'appel à la solidarité. N'hésitez pas à déposer de nouvelles offres si vous en avez la possibilité.

Dans le Pas-de-Calais, il manque encore 2 800 tonnes de paille à ce jour pour pouvoir satisfaire les besoins qui ont été remontés à la fédération.

« Je suis heureux d'avoir participé à l'opération paille. La transaction s'est bien déroulée, relate un agriculteur participant dans le canton de Fauquembergues. En tant qu'offreur, il m'a suffi de renseigner dans un questionnaire ce que je souhaitais vendre, les quantités, la localisation et quelques informations complémentaires. J'ai ensuite été contacté par la FDSEA 62 pour compléter ces informations puis j'ai été mis en relation avec un demandeur. Les conditions de l'échange ont ensuite été fixées entre l'acheteur et moi. »

élevages laitiers
Les besoins en paille mais aussi en fourrage risquent de s'accentuer à l'approche de la saison hivernale. © DR

Les besoins en paille mais aussi en fourrage risquent de s'accentuer à l'approche de la saison hivernale. Un autre exploitant du canton de Fruges « inquiet de la situation actuelle » témoigne : « Éleveur laitier sur une zone très touchée par la sécheresse, j'ai rempli l'enquête en ligne dans l'espoir de trouver du fourrage. La FDSEA 62 m'a contacté rapidement pour me proposer une offre qui pouvait me correspondre. La relation avec l'offreur s'est très bien passée, nous sommes tombés d'accord sur un prix ainsi qu'un mode de livraison », conclut-il, satisfait.

Question de localisation

Question logistique, reste une problématique à gérer : les offres et les demandes ne sont pas situées aux mêmes endroits du département. Les besoins à l'ouest du Pas-de-Calais sur la Côte et le Ternois sont nombreux, les agriculteurs y manquent de paille mais également de fourrage. L'offre vient, logiquement, plus de l'est, un peu moins touché par la sécheresse.

Service Animation Fdsea 62

...

Pour accéder à cet article, connectez-vous ou abonnez vous :

S'abonner
Témoignage vidéo : Les Incroyables Comestibles
Cet été, un potager partagé a poussé à Villeneuve-d’Ascq (59), initié par l’association Les Incroyables Co [...]
Lire la suite ...

Canicule : épisode de pollution à l’ozone dans le Nord et le Pas-de-Calais
Quand les grosses chaleurs arrivent, de l’ozone se forme dans l’atmosphère, jusqu’à provoquer des pi [...]
Lire la suite ...

L’allocation de rentrée scolaire versée le 18 août
L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée le 18 août prochain aux familles adhérentes à la MSA. L&rsquo [...]
Lire la suite ...

Nord : Une fin de moisson « historique » à Chemy
Faire le lien entre l’appel à la Résistance du général de Gaulle et la résilience des agriculteurs ? C’ [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : le report de l’implantation des cultures dérobées est autorisé
« Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denorman [...]
Lire la suite ...

La qualité au rendez-vous pour la moisson 2020, malgré un net repli
Production « en net repli » et rendements « très hétérogènes » (du simple au triple) : c’est ce qu&rsq [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires