Votre météo par ville

Paille : la filière appelle les éleveurs à anticiper leur approvisionnement

08-06-2020

Brèves

Culture

Dans un communiqué du 5 juin 2020, le Bureau commun des pailles et fourrages (BCPF), qui regroupe les producteurs (AGPB) et les utilisateurs de paille, appelle les agriculteurs (éleveurs et céréaliers) à « s’organiser pour ne pas subir » le manque de fourrages à venir cet été.

Terres et Territoires - Paille
Les emblavements de céréales sont inférieurs à ceux de l’année dernière et leur biomasse est moins importante du fait de la météo du printemps, d’où le recul des surfaces de céréales à paille cette année. ©Pixabay

Risque de sécheresse et de déficit de fourrages

Le recul des surfaces de céréales à paille (- 4 % d’après Agreste) et la sécheresse « font craindre des difficultés d’approvisionnement pour les différents débouchés de la paille », prévient le BCPF. « Il est important de s’organiser pour anticiper au maximum les besoins des différents acheteurs, notamment les éleveurs », insiste son président Pol Griffon, cité dans le communiqué.

D’après lui, certaines FDSEA ont « déjà invité les éleveurs à organiser au plus vite leur approvisionnement ». Le Bureau commun appelle notamment de ses vœux le « développement de sites d’échange de fourrages« , qui permettent de « faciliter la relation directe entre les demandeurs de fourrages et les offreurs ».

Sécuriser la transaction

Par ailleurs, le BCPF invite les agriculteurs à « sécuriser leur transaction au moyen d’un contrat en bonne et due forme ».

Les organisations syndicales et coopératives membres du BCPF rappellent enfin qu’elles militent « depuis de nombreuses années » pour une « véritable organisation de la filière paille », afin que « ce marché ne dépende pas seulement de la loi de l’offre et de la demande ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Moissons : l’une des plus faibles récoltes de blé depuis 2004
Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a annoncé le 7 juillet 2020 une moisson « en fort re [...]
Lire la suite ...

Un plan de relance à 1,3 milliard d’euros pour les Hauts-de-France
Le conseil régional a voté le 30 juin un plan de relance de 1,3 milliard d'euros pour aider les entreprises des Haut [...]
Lire la suite ...

Qualité de l’air : les résidus de pesticides sous surveillance
De juin 2018 à juillet 2019, la France a surveillé les résidus de pesticidesprésents dans l'air. Dans les Hauts-de [...]
Lire la suite ...

Qui est Julien Denormandie, le nouveau ministre de l’Agriculture ?
À quelques jours près, Didier Guillaume n’aura pas eu le temps de finaliser sa réforme de la gestion des risque [...]
Lire la suite ...

La fédération Norlink portée sur les fonts baptismaux
Fédérer les ports mais aussi tous les acteurs des chaînes logistiques de la région Hauts-de-France pour répondre au [...]
Lire la suite ...

Plus d’une poule pondeuse sur deux élevée en plein air
La filière des œufs a atteint cette année son objectif de 50 % de poules élevées en système alternatif, avec deux [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires