Votre météo par ville

Paille : la filière appelle les éleveurs à anticiper leur approvisionnement

08-06-2020

Brèves

Culture

Dans un communiqué du 5 juin 2020, le Bureau commun des pailles et fourrages (BCPF), qui regroupe les producteurs (AGPB) et les utilisateurs de paille, appelle les agriculteurs (éleveurs et céréaliers) à « s’organiser pour ne pas subir » le manque de fourrages à venir cet été.

Terres et Territoires - Paille
Les emblavements de céréales sont inférieurs à ceux de l’année dernière et leur biomasse est moins importante du fait de la météo du printemps, d’où le recul des surfaces de céréales à paille cette année. ©Pixabay

Risque de sécheresse et de déficit de fourrages

Le recul des surfaces de céréales à paille (- 4 % d’après Agreste) et la sécheresse « font craindre des difficultés d’approvisionnement pour les différents débouchés de la paille », prévient le BCPF. « Il est important de s’organiser pour anticiper au maximum les besoins des différents acheteurs, notamment les éleveurs », insiste son président Pol Griffon, cité dans le communiqué.

D’après lui, certaines FDSEA ont « déjà invité les éleveurs à organiser au plus vite leur approvisionnement ». Le Bureau commun appelle notamment de ses vœux le « développement de sites d’échange de fourrages« , qui permettent de « faciliter la relation directe entre les demandeurs de fourrages et les offreurs ».

Sécuriser la transaction

Par ailleurs, le BCPF invite les agriculteurs à « sécuriser leur transaction au moyen d’un contrat en bonne et due forme ».

Les organisations syndicales et coopératives membres du BCPF rappellent enfin qu’elles militent « depuis de nombreuses années » pour une « véritable organisation de la filière paille », afin que « ce marché ne dépende pas seulement de la loi de l’offre et de la demande ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires