Votre météo par ville

AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales

02-12-2021

Actualité

Organisations agricoles

La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget… L’occasion d’évoquer l’actualité des caisses locales.

De gauche à droite : Dominique Vermeulen, président du conseil d’administration de la MSA Nord-Pas de Calais, et Franck-Étienne Rétaux, directeur général, présentent les délégués à l’assistance ©L.DG

« Le Covid est venu bousculer le planning. Mais la MSA a fait preuve d’une capacité d’adaptation à ce contexte incertain, dans le respect de la démocratie. » Voici les mots de Dominique Vermeulen, pour ouvrir jeudi 25 novembre à Artois Expo l’assemblée générale 2020. L’occasion de revenir sur tous les temps forts de cette année.

Des Marpa fédérées

Conseillers spécialisés dans l’accompagnement des démarches en ligne, plateforme d’e-learning, paniers solidaires pour les familles modestes pendant le confinement, cellule « fragilité »… Les sujets défilent. L’élément phare : la création, en mars 2020, d’une fédération des Marpa du Nord-Pas de Calais, dont le siège social est à Capinghem. « Ces résidences, rappelle Cédric Briche, son directeur, destinées aux retraités et personnes handicapées de plus de 45 ans, ont pour but le bien vieillir et l’autonomie. » La fédération a notamment pour mission d’accompagner les projets de créations de Marpa : Echinghen (62), Ferques (62), Solre-le-Château (59), Caëstre (59), ou encore Mercatel (62), où une étude d’opportunité est en cours.

Sentinelles à protéger

Vient enfin le temps des questions du public. Parmi les grands sujets de préoccupations : la prévention du suicide agricole. « Avec une tentative de suicide de chefs d’exploitation par jour au niveau national, quels moyens sont mis en œuvre en région ? » « Le test du réseau de sentinelles dans l’Avesnois fonctionne bien, répond le président, nous allons le dupliquer. »

« Depuis notre pièce de théâtre sur le sujet à Fruges en 2019, nous attendons la formation de nos sentinelles depuis 2019, renchérit une autre voix. Sans formation, elles s’épuisent… »

« Des séances de formations du réseau sont programmées sur l’année 2022, à confirmer sous réserve du contexte sanitaire, lui répond Marion Fournier, directrice adjointe de la MSA. Comptez sur nous pour vous donner les clés pour réagir en tant que sentinelles. »

Peur sur le budget

Autre thème d’inquiétude : la Convention d’objectifs et de gestion (Cog) qui vient d’être signée entre l’État et la caisse centrale de la MSA, et les baisses de moyens qu’elle engendrera. « Quelle sera son incidence sur nos services dans le Nord-Pas de Calais ? », demande une première voix inquiète. « Elle supprimera au niveau national 1 000 équivalents temps plein au niveau de la gestion administrative nationale (il s’agirait plutôt de 750, NDLR), embraye un second intervenant. Quelle sera la conséquence pour nos adhérents, du premier ou du dernier kilomètre ? »

« C’est une question légitime, répond Dominique Vermeulen. Oui, il y aura des choix à faire. Nous avons déjà commencé à nous rapprocher de la caisse de Picardie, par exemple, de façon tout à fait transparente. Il faut nous concentrer sur l’essentiel, qui est la disponibilité auprès de nos ressortissants. Aujourd’hui, on ne peut pas dire grand-chose de la Cog, car les indicateurs sont en train de tomber. Mais nous aurons moins de moyens humains et financiers, on le sait. L’informatique et la mutualisation nous apporteront des gains de productivité, même si nous n’échapperons pas à un recentrage. »

Au rayon des ambitions à diminuer, les EFS (Espace France service) fixes ou itinérants. Au nombre de trois à l’heure actuelle, ils ne verront sans doute pas leurs effectifs passer à six comme prévu. « Ceux que j’ai signés ne sont pas remis en question », promet Dominique Vermeulen.

Lucie De Gusseme

Lire aussi : Tour d’horizon des aides financières aux aidants proposées par la MSA Nord-Pas de Calais et la Caf du Nord

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 368 : 7 juin 2024

Terres en fête. Dans les pas des champions du Savoir vert
Terres en fête, c'est l'occasion pour le grand public de découvrir un monde parfois trèèèèès inconnu. Des dizaine [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : 85 000 visiteurs, 550 exposants et des organisateurs contents
Terres en fête s'est déroulé du vendredi 7 au dimanche 9 juin à Tilloy-lès-Mofflaines. 85 000 visiteurs ont arpen [...]
Lire la suite ...

Flandre : Florian Djebouri a transformé sa passion pour les chiens en métier
Sur Terres en fête, Florian Djebouri faisait des démonstrations de chiens de troupeau. L'occasion de rencontrer ce tou [...]
Lire la suite ...

Élections européennes et dissolution : avec quelles conséquences ?
Quelles conséquences sur le monde agricole vont avoir les élections européennes et la dissolution de l'Assemblée nat [...]
Lire la suite ...

« Il n’y a pas d’ambiguïté, notre objectif est de produire »
Pour Agnès Pannier-Runacher, « si on nie le dérèglement climatique - comme le fait l'extrême-droite - on tue l'agr [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires