Votre météo par ville

Südzucker refuse de vendre deux sites de Saint Louis Sucre aux betteraviers

24-05-2019

Actualite

C’est tout frais

Südzucker a annoncé le 23 mai 2019 que sa filiale « Saint Louis Sucre ne vendra pas ses sites de production» menacés de fermeture à Cagny (Calvados) et Eppeville (Somme), alors que les planteurs continuaient de croire en leur projet de reprise

© Stéphane LEITENBERGER

« Nous n’arrêtons pas la production de sucre pour la proposer à d’autres acteurs, mais bien pour retirer des capacités du marché », a expliqué le président du directoire, Wolfgang Heer, cité dans le communiqué.
Au lendemain d’une réunion avec les dirigeants du groupe, la CGB avait assuré le 16 mai à la presse que la porte n’était « pas fermée » à une reprise des deux sucreries. L’Allemand rejette donc cette offre qui « ne résoudra pas le problème de surproduction ».
« La France représente un marché excédentaire et produit deux fois plus de sucre qu’elle n’en consomme, souligne le communiqué. La concurrence y est très forte, tant pour l’approvisionnement en betteraves que pour les débouchés. »
Südzucker, qui a publié ses résultats annuels le 16 mai, enregistre pour sa branche sucre une perte de 239 M€ en 2018-1919. Protestant contre le rejet de toute reprise de sucreries, la CGB affirme que le groupe accroît « la rupture de confiance avec les planteurs français », selon un communiqué.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La miss qui vendait des paillettes
Technico-commerciale en génétique bovine, Lisa Bernard participe aux sélections pour l’élection sur les réseaux s [...]
Lire la suite ...

Loup: une consultation publique est ouverte
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a lancé une consultation publique du 4 au 25 décembre 2019 au [...]
Lire la suite ...

Florine déclare sa flamme aux bougies végétales
Originaire du milieu agricole, Florine Bailleul s’est lancée dans la fabrication de bougies en cire de colza. Cette c [...]
Lire la suite ...

Cinq nouvelles aides pour la filière équine dans les Hauts-de-France
La Région a voté, fin septembre 2019, un ambitieux Plan cheval. 5,3 millions d’euros vont être débloqués sur quat [...]
Lire la suite ...

Retrait de 36 produits à base de glyphosate fin 2020
Le lundi 9 décembre 2019, l’Agence nationale de sécurité sanitairede l’alimentation (Anses) a annoncé dans u [...]
Lire la suite ...

Semis de blé retardés, techniques révisées
Comme pour toutes les cultures, cette année 2019 est compliquée. Les arrachages de pommes de terre et de betteraves ta [...]
Lire la suite ...

Restez informé en recevant votre newsletter Terres et Territoires

Au cœur des terres

#terresetterritoires