Votre météo par ville

Südzucker refuse de vendre deux sites de Saint Louis Sucre aux betteraviers

24-05-2019

Actualité

C’est tout frais

Südzucker a annoncé le 23 mai 2019 que sa filiale « Saint Louis Sucre ne vendra pas ses sites de production» menacés de fermeture à Cagny (Calvados) et Eppeville (Somme), alors que les planteurs continuaient de croire en leur projet de reprise

© Stéphane LEITENBERGER

« Nous n’arrêtons pas la production de sucre pour la proposer à d’autres acteurs, mais bien pour retirer des capacités du marché », a expliqué le président du directoire, Wolfgang Heer, cité dans le communiqué.
Au lendemain d’une réunion avec les dirigeants du groupe, la CGB avait assuré le 16 mai à la presse que la porte n’était « pas fermée » à une reprise des deux sucreries. L’Allemand rejette donc cette offre qui « ne résoudra pas le problème de surproduction ».
« La France représente un marché excédentaire et produit deux fois plus de sucre qu’elle n’en consomme, souligne le communiqué. La concurrence y est très forte, tant pour l’approvisionnement en betteraves que pour les débouchés. »
Südzucker, qui a publié ses résultats annuels le 16 mai, enregistre pour sa branche sucre une perte de 239 M€ en 2018-1919. Protestant contre le rejet de toute reprise de sucreries, la CGB affirme que le groupe accroît « la rupture de confiance avec les planteurs français », selon un communiqué.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les semenciers de betteraves ont mis les bouchées doubles
Deux semaines après la grande vague de froid, le semencier Florimond Desprez était sur le pont afin d'assurer l'appro [...]
Lire la suite ...

Des moutons boulonnais « écopâturent » à Genech et Pont-à-Marcq
Le troupeau de moutons boulonnais de l’établissement agricole Institut de Genech va valoriser des espaces verts d [...]
Lire la suite ...

Le lin fait sa fashion week
La filière mondiale du Lin se mobilise en lançant à partir d'aujourd'hui pour la "Fashion Revolution week". Objectif [...]
Lire la suite ...

Pommes de terre : quels sont les atouts des cultures intermédiaires ?
Au-delà d’être une obligation réglementaire, les couverts avant la culture de pommes de terre sont préconisés par [...]
Lire la suite ...

Groupama aide les agriculteurs à s’équiper de sondes connectées pour le fourrage
Groupama Nord-Est propose un accompagnement financier pour inciter les agriculteurs à s’équiper de sondes de tem [...]
Lire la suite ...

Éléonore Peretti : « Créer du lien est la raison d’être du MusVerre »
Éléonore Peretti est la nouvelle directrice du MusVerre de Sars-Poteries (59). Elle défend les atouts et le rôl [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires