Votre météo par ville

Tereos : une activité portée par la hausse des prix

23-11-2021

Actualité

Organisations agricoles

La coopérative betteravière Tereos publie les résultats financiers pour la période d’avril à septembre 2021.

©Tereos

Dans un communiqué du 23 novembre, la coopérative Tereos dévoile ses résultats financiers. Son chiffre d’affaires au semestre 1 de l’exercice 2021-2022 (avril à septembre 2021) s’élève à 2 199 millions d’euros (M€), en hausse de 7% par rapport à la même période de l’exercice précédent (S1 2020-2021). Cette hausse est portée par la hausse des prix sur l’ensemble des segments de marché et par les activités amidonnières.

Néanmoins, les résultats opérationnels du groupe sont impactés par la faiblesse des rendements de la campagne betteravière en 2020 en Europe. ainsi que par le niveau moindre de récolte de la campagne au Brésil en raison d’une météorologie inhabituelle, marquée par une forte sécheresse et des épisodes de gel.

Des résultats impactés par les rendements et la météo

L’EBITDA ajusté et consolidé s’établit à 200 M€ au S1 2021-2022, en baisse de 16% par rapport au S1 2020-2021. Sur les 12 derniers mois, l’EBITDA ajusté s’est établi à 428 M€ contre 465 M€ à fin mars 2021.

Néanmoins, selon Tereos, « la croissance du résultat opérationnel devrait reprendre au second semestre 2021-2022 ». Le groupe confirme un EBITDA cible à 600-700 M€ à fin septembre 2022 sur 12 mois glissants.

Autre donnée : la dette nette est de 2 368 millions d’euros, en baisse de 166 M€ par rapport au 31 mars
2021 grâce à un flux de trésorerie opérationnel positif.

Lire aussi : Tereos se fixe des objectifs ambitieux

Perspectives de marché

Le marché du sucre mondial est attendu en déficit pour la troisième année consécutive dans un contexte de faible niveau de récolte au Brésil, contribuant au maintien des prix du sucre dans une fourchette élevée.

En Europe, le marché du sucre reste attendu en déficit dans un contexte de parité import élevée et de tensions sur les chaînes logistiques. « Les prix de marché devraient ainsi poursuivre leur progression », avance Tereos.

Les prix de l’éthanol européen et brésilien restent fortement soutenus par la hausse des prix des carburants.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 262 : 13 mai 2022

Bio : Une microsucrerie made in Hauts-de-France
La Fabrique à sucres a été officiellement créée ce lundi 16 mai lors de l'assemblée générale de Bio en Hauts-de- [...]
Lire la suite ...

La saison des fraises est (déjà) lancée
Avec deux semaines d'avance, les fraises démarrent une saison qui s'annonce compliquée pour les producteurs. Le point [...]
Lire la suite ...

Sécheresse et agriculture : Frédéric Denhez, journaliste et écologue, répond à nos questions
La sécheresse et ses conséquences sur l'agriculture étaient au cœur d'un billet du blog du chroniqueur et journalist [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : Ne pas céder à la panique
Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas vu l'eau ruisseler dans les champs. Le Nord et le Pas-de-Calais viennent a [...]
Lire la suite ...

Louvre-Lens : Des produits « design » au service du territoire
Dix ans après l'ouverture du Louvre-Lens, la dynamique insufflée continue de porter ses fruits. La société coopérat [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires