Votre météo par ville

Pesticides. Une charte de bon voisinage signée dans le Nord

09-12-2019

Actualité

C’est tout frais

Le lundi 9 décembre 2019 à l’hôtel du conseil départemental du Nord, élus municipaux, départementaux et régionaux ont signé une charte de bon voisinage. Sur fond de tensions latentes entre agriculteurs et élus.

À l’hôtel du conseil départemental du Nord, élus municipaux, départementaux et régionaux ont signé tour à tour la charte de bon voisinage. © DR

C’est une étape importante ». C’est par ces mots que Christian Durlin, président de la chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais, a démarré son allocution. Ce lundi 9 décembre 2019, à l’hôtel du conseil départemental du Nord, c’est lui qui a été le premier d’une longue liste d’élus (municipaux, départementaux, régionaux) à se féliciter de la signature de cette charte de bon voisinage.

Évoqué depuis plusieurs mois, ce document très attendu a pour objectif de renouer avec “le bien-vivre ensemble”, notamment entre agriculteurs et élus. En effet, au cours de cette année, des arrêtés municipaux limitant l’usage de produits phytosanitaires ont vu le jour dans le Nord-Pas-de-Calais. Une décision des maires, unilatérale ou après sollicitation de leur population, pour prévenir d’un éventuel danger causé par ces produits. Au grand dam des agriculteurs, qui s’estiment lésés par ces décisions politiques .

“Un vrai pari social”

Avec 6 750 exploitations agricoles et près de 350 000 hectares de surfaces cultivées, “le département du Nord est une terre d’excellence de l’agriculture française qu’il faut absolument préserver », rappelle Christian Durlin. D’où l’intérêt de ménager toutes les parties et d’acter une solution.

D’un côté, “il faut agir pour la protection des cultures, source d’alimentation de la population », poursuit Christian Durlin. De l’autre, il faut écouter une demande sociétale de plus en plus rétive à l’usage de produits phytosanitaires, lesquels sont accusés de nuire aussi bien à la qualité des aliments qu’à l’environnement.

La charte est donc ce support qui dessine les contours d’un cadre qui (re)-favorisera le dialogue dans les territoires, insiste Jean-René Lecerf, président du département du Nord. Elle rassemble des engagements très précis de la part des élus comme des agriculteurs ».

Les agriculteurs sont par exemple tenus de “prendre en compte les données météorologiques locales avant toute décision d’intervention », “de faire contrôler le matériel de pulvérisation de l’exploitation au minimum tous les 5 ans jusqu’en 2020 » ou encore “de se former régulièrement aux bonnes conditions d’utilisation des produits de protection des plantes et aux techniques alternatives ». Quant aux élus, ils doivent s’engager à “jouer leur rôle d’intermédiation et faire preuve de pédagogie et de conciliation ” ou à “limiter le développement des zones urbanisables en zone agricole ou, le cas échéant, prévoir l’obligation d’implanter des protections, comme des haies brise vent, sur ces nouvelles zones par le constructeur ou la commune ».  

Pour résumer cette démarche d’apaisement, Christian Durlin qualifiera même cette charte de “vrai pari social ».

“Une charte évolutive”

Président de l’association des maires ruraux du Nord, Luc Waymel précise par ailleurs que cette charte n’a “aucune valeur juridique ». Tout juste est-elle “un code de bonne conduite» que tout un chacun est libre de suivre ou non.

Luc Waymel, président de l’association des maires ruraux du Nord. © DR

D’autant que, même si elle peut être mise en application dans les communes du Nord qui le souhaitent dès le 01 janvier 2020, “cette charte est destinée à être évolutive “, souligne Luc Waymel. Il ajoute: “chaque territoire (Avesnois, Douaisis…) a son lot de spécificités. C’est donc une charte en l’état qui nécessite ensuite d’être réajustée localement ».

Simon Henry

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires