Votre météo par ville

Le pari du « zéro artificialisation »

03-03-2020

Actualité

C’est tout frais

Jean-Marie Allain est maire de Marpent, dans le Nord. Depuis une vingtaine d’années, la commune parvient à concilier préservation du foncier agricole et développement. Ce témoignage s’inscrit dans notre grand format consacré aux élections municipales 2020 des 15 et 22 mars prochains.

Jean-Marie Allain maire de Marpent
Jean-Marie Allain, maire de Marpent (59). © DR

Les caractéristiques du territoire de Marpent, commune située dans la vallée de la Sambre, pourraient laisser penser que sans emprises sur des terres agricoles, point de développement possible : une surface « minuscule », comme la décrit le maire (480 ha), la présence d’un bois et des zones inondables.

Pour autant, la commune a fait le pari du « zéro artificialisation », avance Jean-Marie Allain, maire depuis 2001. C’est en misant sur le bâti vacant, des dents creuses enclavées dans le tissu urbain et une friche industrielle que des projets ont pu voir le jour.

« Le conseil municipal a aussi mis en place la taxe d’habitation sur les logements vacants pour contraindre les propriétaires à ne pas faire de rétention », ajoute le maire.

Lire aussi : Foncier : vers un renforcement des pouvoirs des maires au détriment des Safer

Augmentation du nombre d’habitants

Au fil des années, des logements locatifs, un Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), des logements familiaux, un lotissement… ont été construits. Ils ont permis à la commune d’augmenter son nombre d’habitants de 2 600 en 2001 à plus de 2 800 aujourd’hui.

« L’offre de soins dentaires s’est développée, une clinique vétérinaire est en cours d’aménagement dans un ancien commerce, un jeune médecin s’est installé, une orthophoniste ou encore deux infirmières », se félicite Jean-Marie Allain.

Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Une enquête sur l’impact économique du Covid-19 dans la filière équine
La filière cheval a élaboré un questionnaire pour mesurer l’impact économique de la crise sanitaire sur les en [...]
Lire la suite ...

Fleurs cherchent débouchés pour s’épanouir
Privés de vente depuis l'instauration du confinement le 17 mars, les horticulteurs continuent de chérir leurs plantes [...]
Lire la suite ...

Elle assiste à son premier vêlage à 22 mois
Confinement oblige, Chiara, 22 mois, vient d'assister à son premier vêlage à la ferme de ses parents située dans le [...]
Lire la suite ...

En direct : la Région élabore son plan de crise
C’est dans des circonstances tout à fait inédites, comme tout ce que nous vivons actuellement d’ailleurs, [...]
Lire la suite ...

Carte interactive, solidaire et agricole
En cette période de crise, les habitudes sont chamboulées. Des agriculteurs cherchent de nouveaux canaux de distributi [...]
Lire la suite ...

Covid-19 : Un numéro vert pour les agriculteurs
Les chambres d’agriculture des Hauts-de-France ont lancé un numéro vert pour accompagner les agriculteurs dans l [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires