Votre météo par ville

Les Jeunes agriculteurs Nord-Pas de Calais tiennent leur assemblée générale le 19 mars

18-03-2021

Actualité

C’est tout frais

L’assemblée générale des Jeunes agriculteurs (JA) Nord-Pas de Calais se tient en visioconférence le 19 mars 2021. Fabien Housez, président du syndicat, nous en dit plus sur la thématique qui sera abordée à cette occasion.

Terres et Territoires - portrait Fabien Housez
Fabien Housez, président des JA Nord-Pas de Calais © LDG

« Installation : l’exploitation doit-elle être considérée comme un patrimoine ou un outil de production ? ». Vous avez quatre heures… Cette interrogation n’est pas l’intitulé d’un examen mais le thème abordé lors de la table ronde organisée à l’occasion de l’assemblée générale des Jeunes agriculteurs Nord-Pas de Calais. Rendez-vous est donné le 19 mars 2021 en visioconférence (lien) à 13h30. Après la présentation du rapport d’activités, de l’actualité syndicale et des chiffres de l’installation. Place ensuite aux débats avec la table ronde prévue à 15h.

Fabien Housez, président des JA Nord-Pas de Calais, installé à Abscon (59), a répondu à nos questions.

Pourquoi avez-vous choisi cette thématique pour la table ronde ?

On voulait parler de la reprise et de la transmission en insistant sur la différence entre le patrimoine d’une exploitation, constitué par exemple des terres en propriété ou de la maison d’habitation, et l’outil de production qui concerne l’entreprise agricole. Il s’agit par exemple du matériel ou du troupeau laitier. Notre objectif est d’expliquer la différence à ceux qui s’installent et aux cédants car il peut arriver qu’il y ait un mélange des genres. On constate une forme de tabou, notamment dans le cadre familial, où le ou la jeune reprend la ferme dans son ensemble avec parfois des difficultés à prendre vraiment possession des lieux à la suite de ses parents.

Comment les choses devraient-elles évoluer selon vous ?

On voudrait lever ce tabou et qu’il devienne possible pour des enfants d’agriculteurs d’hériter du patrimoine, sans forcément se retrouver à la tête d’une exploitation si elle ne correspond pas à son projet. Cela permettrait de faire en sorte qu’il y ait moins de pression qui pèse sur les épaules de chacun, cédant comme repreneur. L’idée serait d’aboutir à une normalisation de l’entreprise agricole et de faire la part des choses entre patrimoine, entreprise et famille.

Sur quels autres sujets allez-vous travailler en 2021 ?

Nous avons constitué un groupe de travail sur le foncier qui participe à des réunions au niveau national. L’idée est de mieux informer les jeunes sur les types de baux ruraux qui existent. Nous souhaitons aussi réaffirmer le rôle et les compétences techniques des Jeunes agriculteurs en matière d’installation. Enfin, nous allons poursuivre notre travail de communication.

Lire aussi : 2021, année charnière pour les Jeunes agriculteurs

Justement, qu’en est-il de vos événements grand public ?

Nous restons optimistes chez les JA ! Pour l’instant, nous maintenons nos rendez-vous prévus cette année. Place nature doit se tenir au Touquet du 27 au 30 mai et Terre en folie doit avoir lieu à Caëstre, dans les Flandres, le dernier week-end d’août. Bien sûr, nous adapterons nos décisions en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Propos recueillis par Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Salaires : nouvelle revalorisation en agriculture, avancée dans l’industrie de la volaille 
Les partenaires sociaux se sont mis d'accord pour augmenter de 0,9 à 1% les salaires minimaux de la branche production [...]
Lire la suite ...

Chambres d’agriculture : une ordonnance crée un nouveau modèle de réseau régional 
Une ordonnance parue au Journal officiel le 21 janvier permet la création d'un nouveau modèle d'organisation dans le r [...]
Lire la suite ...

Le loup présent dans la Somme
Plusieurs brebis ont été blessées par un loup dans la nuit du 20 au 21 janvier dans la commune de Lasfresguimont-Sain [...]
Lire la suite ...

Egalim 2 : le médiateur « enquête » sur la légalité des baisses de prix chez Sodiaal 
Le ministère de l'Agriculture confirme la saisie en début de semaine du médiateur des relations commerciales pour "en [...]
Lire la suite ...

Bio : le taux de déconversions pourrait atteindre 5% en 2021 (Agence bio)
En 2021, selon les chiffres provisoires de l’agence bio publiés le 21 janvier, près de 4% des exploitations convert [...]
Lire la suite ...

Protéines animales : Ÿnsect démarrera sa ferme verticale au second semestre
Entreprise de production de protéines et d’engrais naturels d’insectes fondée en 2011, Ÿnsect a annoncé [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires