Votre météo par ville

Mobilisation. Des banderoles au bord des routes pour dénoncer les accords UE-Mercosur et Ceta

16-07-2019

Actualité

C’est tout frais

Quatre organisations syndicales lancent une campagne de communication à destination du grand public contre le Ceta et le Mercosur. Plusieurs banderoles seront posées sur les principaux axes routiers du Pas-de-Calais à partir du mercredi 17 juillet 2019.

[MISE À JOUR le 17 JUILLET 2019] : Le vote de l’Assemblée nationale sur le Ceta a été reporté au mardi 23 juillet 2019. 

La FDSEA et les JA du Pas-de-Calais, épaulés par l’association des producteurs de lait (ADPL 62) et la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB Nord-Pas de Calais), continuent de dénoncer  les projets d’accords de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta) ou avec les pays du Mercosur (Uruguay, Argentine, Paraguay et Brésil).
«Ces accords menacent directement notre modèle agricole basé sur des exploitations familiales qui ne pourront pas économiquement résister sur les marchés à la concurrence de produits issus d’une agriculture industrielle », expriment les organisations syndicales dans un communiqué du 16 juillet.
« Un seul exemple : une ferme d’élevage en France c’est 60 hectares et 60 vaches. Au canada, 60 % des feedlots (parcs d’engraissement) contiennent plus de 10 000 bovins, poursuit la dépêche. L’ouverture de notre marché à ces importations qui ne répondent pas aux normes de productions européennes va aussi avoir une incidence directe sur la qualité sanitaire de l’alimentation de nos concitoyens ! Hormones, antibiotiques, activateurs de croissance ou produits phytosanitaires interdits chez nous sont quotidiennement employés dans ces pays. »
C’est pour dénoncer cette « incohérence », selon eux, qu’une campagne de communication à destination du grand public, par des banderoles posées sur les principaux axes routiers du Pas-de-Calais, est lancée le mercredi 17 juillet 2019. Dans la matinée, une première banderole va être placée sur la route départementale 939, au lieu-dit Hérauville à Vieil-Hesdin (62).
Simon Playoult

Après avoir manifesté devant la préfecture d’Arras au début du mois de juillet, les agriculteurs du Pas-de-Calais poursuivent leur mobilisation par la pose de banderoles près des axes routiers pour dénoncer les accords Ceta et UE-Mercosur ©DR.
Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Bio : le taux de déconversions pourrait atteindre 5% en 2021 (Agence bio)
En 2021, selon les chiffres provisoires de l’agence bio publiés ce 21 janvier, près de 4% des exploitations convert [...]
Lire la suite ...

Protéines animales : Ÿnsect démarrera sa ferme verticale au second semestre
Entreprise de production de protéines et d’engrais naturels d’insectes fondée en 2011, Ÿnsect a annoncé [...]
Lire la suite ...

Betterave : une campagne « globalement moyenne »
Bilan de campagne, point marché, sujets d'actualité pour la filière... Comme chaque année, la CGB organisait ses ré [...]
Lire la suite ...

ZNT : les agriculteurs apportent la facture
Emmenés par les FDSEA et les JA du Nord-Pas de Calais, des représentants du monde agricole sont allés en fin de semai [...]
Lire la suite ...

Barbara Pompili réunit les ministres européens de l’environnement et de l’énergie à Amiens
De jeudi 20 à samedi 22 janvier, la ministre de l'Environnement Barbara Pompili réunit ses homologues européens à Am [...]
Lire la suite ...

Insertion : deux ministres au chevet du Panier de la mer
Brigitte Bourguignon, ministre déléguée à l'Autonomie, et Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l'Insertion, é [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires