Votre météo par ville

Sécheresse : alertes et vigilance dans le Nord

30-07-2020

Actualité

C’est tout frais

Compte-tenu des dernières données relevées sur les différents bassins-versants, Michel Lalande, préfet du Nord, prolonge les arrêtés sécheresse pour le département. Toutes les zones ne sont pas logées à la même enseigne. Précisions.

Sécheresse champs blé Thierry bailliet Loos en Gohelle Nord
Le préfet du Nord prolonge les arrêtés pour le département jusqu’au 15 septembre 2020. © DR


Le 10 juillet 2020, le comité technique sécheresse, réunissant la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, Météo France, l’Office français de la biodiversité du Nord et du Pas-de-Calais, les directions départementales des territoires et de la mer des deux départements, le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et l’Agence régionale de santé (ARS), a fait le point sur les évolutions constatées depuis fin juin.

Jusqu’au 15 septembre

Compte-tenu des dernières données relevées sur les différents bassins versants, le préfet du Nord prolonge les arrêtés pour le département jusqu’au 15 septembre 2020 :

  • les bassins de la Sambre, de la Sensée / Escaut / Scarpe amont sont en alerte ;
  • le bassin de l’Yser en alerte renforcée ;
  • le reste du département en vigilance.

L’absence quasi-totale de pluies durant le mois de mai a considérablement accentué la dégradation de l’état des cours d’eau, notamment sur les bassins de la Sambre, de la Scarpe amont et plus encore sur le bassin de l’Yser“, rappelle la préfécture.

Lundi 15 juin, le préfet du Nord avait alors pris la décision de placer le bassin de l’Yser en alerte renforcée, les bassins de la Sambre et de la Scarpe amont en alerte, et de maintenir le reste du département en vigilance. Ce jusqu’au 31 juillet 2020.

Les pluies n’ont pas suffit

Les pluies de ces dernières semaines ont stoppé la dégradation de l’état des cours d’eau. Elles ne sont malheureusement pas suffisantes pour permettre une amélioration pérenne de la situation, selon le comité technique.

Situation d’alerte ( bassins de la Sambre, de la Sensée / Escaut / Scarpe ):

– Pour les particuliers et les collectivités, limiter l’arrosage des pelouses, des espaces verts ou des terrains de sport, restreindre le remplissage des piscines privées et interdire le lavage des voitures en dehors des centres spécialisés.

– Pour les industriels : tendre vers une réduction de consommation d’eau de l’ordre de 10 %.

– Pour les agriculteurs : interdiction de l’irrigation des cultures les samedis et dimanches entre 10h et 18h et tous les jours aux mêmes heures en période de canicule de niveau orange ou rouge.

Situation d’alerte renforcée (bassin de l’Yser):

– Pour les particuliers et les collectivités, interdicion de l’arrosage des pelouses, des espaces verts ou des terrains de sport, et du remplissage des piscines familiales, et limitation de l’arrosage des jardins potagers.

– Pour les industriels : tendre vers une réduction de consommation d’eau de l’ordre de 20 %.

– Pour les agriculteurs, interdiction de l’irrigation des cultures les mardis, jeudis, samedis et dimanches entre 10h et 19h, et tous les jours aux mêmes heures en période de canicule de niveau orange ou rouge.

– Interdiction des nouveaux prélèvements dans les voies d’eau, sauf pour un usage agricole et dans certaines conditions, notamment une déclaration préalable est nécessaire.

En situation de vigilance (reste du département):

 La vigilance de tous reste nécessaire, pour une gestion économe de sa consommation en eau.

En cas d’aggravation des conditions, le préfet pourra être amené à prendre des mesures plus restrictives si besoin.

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Étude : L’équilibre (péri) urbain/rural dans les Hauts-de-France
L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a publié mi-janvier son analyse sur l&# [...]
Lire la suite ...

Chemins d’avenirs : révéler le potentiel des jeunes ruraux
Sofia Rouabah, chargée des partenariats opérationnels de chemins d’avenir, nous explique le fonctionnement et la [...]
Lire la suite ...

Ruralité : Les leviers pour (bien) vivre en campagne
Qu'elles soient politiques ou associatives, les idées pour mieux vivre en campagne, parfois appelée " France périphé [...]
Lire la suite ...

Compétences : L’hiver, la saison des formations agricoles
Tandis que les activités dans les champs ralentissent, l'hiver est le moment de monter en compétences, que ce soit en [...]
Lire la suite ...

Ressources humaines : Quel entrepreneur êtes-vous ?
Dans le cadre de son assemblée générale, le syndicat des Entrepreneurs du territoire a donné la parole à Sophie Del [...]
Lire la suite ...

Entrepreneurs Des Territoires : « Nous devons rendre nos emplois attractifs »
Après une « année difficile », comme pour beaucoup, les Entrepreneurs des territoires  des Hauts-de-France se son [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires