Votre météo par ville

Agroalimentaire : un salarié sur cinq en activité partielle pendant la crise sanitaire

09-12-2020

Actualité

C’est tout frais

Secteur considéré comme vital au moment de la crise sanitaire et des confinements, l’agroalimentaire n’en a pas moins été impacté au niveau économique. Dans les Hauts-de-France, 20 % de ses salariés ont ainsi été en chômage partiel à un moment ou à un autre.

Fabrication et conditionnement de fraises en purées de fruits. Dosage de fruits rouge. Agroalimentaire
Entre le 1er mars et le 31 août 2020, 34 % des 3 300 établissements de l’agroalimentaire des Hauts-de-France ont ainsi déposé une demande d’autorisation préalable d’activité partielle. © Cheick Saidou – ministère de l’Agriculture

Pendant la crise sanitaire, un salarié de l’agroalimentaire sur cinq a bénéficié de l’activité partielle dans les Hauts-de-France. C’est ce qui ressort d’une étude de Pôle emploi, publiée jeudi 3 décembre 2020. Principale raison à cette situation : la fermeture des restaurants et de la restauration hors domicile.

« Durant la crise, les établissements agroalimentaires produisant pour le grand public ont dû s’adapter pour répondre à une demande plus importante, tandis que ceux tournés vers la restauration hors domicile ont vu leur activité fortement impactée« , note l’étude reprise par l’Insee.

Plus de demandes que de chômage partiel effectif

Entre le 1er mars et le 31 août 2020, 34 % des 3 300 établissements de l’agroalimentaire des Hauts-de-France ont ainsi déposé une demande d’autorisation préalable d’activité partielle. Au total, 19 895 salariés de ce secteur d’activité pouvaient prétendre au dispositif, soit 37 % des effectifs du secteur. Les 12,7 millions d’heures demandées par ces établissements représentent 2 % du nombre total d’heures demandées par l’ensemble des établissements de la région.

Ces demandes ne se sont pas traduites systématiquement par une utilisation effective. Au final, à peine un tiers des entreprises qui en ont fait la demande sont réellement passées en activité partielle. Cela a concerné 10 741 salariés, soit 20 % des salariés du secteur, pour 1,7 million d’heures. Soit 1,5 % des heures indemnisées à l’ensemble des établissements de la région.

retaurant
La fermeture des restaurants a impacté l’activité des industries agroalimentaires tournées vers la restauration hors domicile. © Pixabay

Le commerce de gros de produits alimentaires particulièrement touchés

Trois sous‑secteurs ont particulièrement utilisé le dispositif d’activité partielle : le commerce de gros de produits alimentaires et de boissons, la fabrication d’autres produits alimentaires (sucre, cacao, confiserie notamment) et la fabrication de produits de boulangerie-pâtisserie et de pâtes alimentaires.

Ils représentent à eux trois 68 % des salariés et 66 % des heures couverts par une demande, ainsi que 78 % des salariés et 80 % des heures indemnisées de l’agroalimentaire. Le commerce de gros de produits alimentaires et de boissons représente, à lui seul, 48 % des heures indemnisées.

Claire Duhar

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Nord : Mobilisation des éleveurs laitiers
Ce jeudi et vendredi, les éleveurs du Nord se mobilisent dans les grandes surfaces n'appliquant pas un prix décent du [...]
Lire la suite ...

Vigilante jaune orages pour les Hauts-de-France
Météo France a placé l’ensemble des départements de la région Hauts-de-France en vigilance jaune orages ce mercre [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : mesures mises en oeuvre dans la Pas-de-Calais
Face à la sécheresse qui continue de sévir dans le Pas-de-Calais, la préfecture a décidé, par arrêté préfectora [...]
Lire la suite ...

Pas-de-Calais : Une mission d’enquête calamités agricoles
La FDSEA du Pas-de-Calais a lancé l'alerte pour déclencher les calamités agricoles face à la sécheresse. [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : une récolte de légumes frais menacée
Les cultures de légumes frais sont mises à mal par la sécheresse. L'irrigation est la clé mais les restrictions et l [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : l’ensemble du département du Nord concerné par les restrictions
Depuis le 12 mai 2022, le département du Nord fait l’objet de mesures progressives concernant la sécheresse. Le déb [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires