Votre météo par ville

Ils proposent des tests de sols en magasins

16-04-2024

Actualité

#Tracetonsillon

Les élèves de l’Institut d’Hazebrouck ont proposé des tests de sol dans trois magasins Gamm Vert du Nord vendredi 5 avril. Une opération menée dans le cadre de leur cursus de techniciens conseil vente univers jardinerie.

Les lycéens de l’Institut d’Hazebrouck en pleine analyse de terre, dans les allées du Gamm Vert de Cappelle-la-Grande. © J. D. P.

Temps maussade ce vendredi 5 avril matin. Pas un temps pour jardiner, certes, mais pour préparer son jardin, oui ! Jean-Baptiste habite à quelques champs de là, à Cappelle-la-Grande. Il est venu faire quelques achats en vue de s’occuper de son potager, et tombe sur ce petit groupe : quatre lycéens qui lui parlent de test de sol. L’homme a bien constaté que « rien ne pousse dans (s)a terre à moins d’y mettre du terreau », pense que « le papi d’avant a dû bien arroser tout ça de désherbant » et il finit par saluer les jeunes d’un « à tout à l’heure », promettant de revenir avec plusieurs échantillons de terre de son jardin en vue d’analyse.

Les lycéens sont en Terminale Technicien conseil vente univers jardinerie. Cette opération, ils l’ont montée de A à Z, et elle s’inscrit dans le cadre du contrôle continu de formation, qui représente la moitié de la notation du Bac. Comme eux, deux autres groupes ont investi l’allée d’un magasin, à Nieppe et à Hazebrouck. Ces tests de sols proposés gratuitement aux clients du magasin cochent plusieurs cases pédagogiques : l’horticulture, la physique mais aussi la vente avec le contact et le conseil du client. « Ça nous permet d’être dans l’action », formule Noéline. « Et d’être plus à l’aise à l’oral », abonde Chana.

Une façon de transmettre des connaissances aux élèves et d’apporter un service supplémentaire aux clients.

Chana, Simon, Manon et Noéline ont déjà cumulé une quinzaine de semaines de stages tout au long de leur cursus : des rayonnages, ils en ont déjà arpenté. Cette fois, ils ont organisé l’événement dans sa globalité. La partie communication, avec la création d’un flyer déposé en amont dans le magasin ainsi que d’affiches permettant de prévenir les clients qu’en venant avec quelques échantillons de terre de leur jardin, ils pourraient recevoir une analyse immédiate et gratuite sur sa composition – sol argileux, sableux… – et son pH ainsi que des conseils d’amendements pour obtenir la meilleure terre possible. « Si le sol est trop argileux, les racines auront du mal à se faire un chemin. Au contraire, s’il est trop sableux il retiendra moins l’eau, il faudra alors ajouter du compost », liste Noéline. « Oui, de la matière organique en général : fumier, compost, tourbe », complète Chana. C’est Simon qui avance les explications sur le pH : « L’idéal est 7, un pH neutre. Au-dessus, il sera trop basique et on va conseiller aux clients d’ajouter du sulfate de fer par exemple ; en dessous, il sera trop acide et on conseillera d’ajouter de la craie ou de la chaux », explique-t-il en guidant vers le rayonnage ad hoc.

Pour communiquer sur le service proposé ce jour-là, Chana s’est aussi collée à un exercice peu commun : elle a enregistré une annonce, diffusée à intervalles réguliers dans les haut-parleurs du magasin. « On s’était un peu entraînés au lycée et aujourd’hui c’est moi qui étais un peu plus à l’aise sur la voix, l’intonation et l’énergie à mettre. J’ai fait quelques essais et on en a gardé un. » Qui se confond sans problème avec les autres annonces, professionnelles disons, diffusées ce matin-là. Elle a même ajouté sa petite touche en concluant l’annonce d’un “À vous la réussite au jardin”.

Service et contact

Il n’y a pas grand foule en ce jour pluvieux mais deux personnes avaient répondu à l’appel en déposant, au préalable, des échantillons de leur terre pour que les lycéens l’analysent le jour J. Un client est aussi venu à eux. « Un passionné qui avait un potager et une serre. Il faisait déjà des choses mais il voulait en savoir plus sur la composition de ses sols », explique l’un ou l’autre. Verdict : « Une terre limoneuse parce qu’elle est onctueuse et que lorsque je fais un boudin, il se casse », annonce Noéline. Quant à son pH, il est de 8, « à peine au-dessus du pH neutre », observe Simon.

Une opération bienvenue pour le directeur du magasin, Alexis Houziaux, qui y voit « à la fois une façon de transmettre des connaissances aux élèves et d’apporter un service supplémentaire aux clients. Nous avons bien des kits d’analyse des sols mais là c’est gratuit, immédiat et doublé de conseils directs », salue celui qui accueille régulièrement stagiaires et autres contrats professionnels pour ces métiers spécifiques.

Stages que nos quatre lycéens ont confortés, ou non, dans leur voie professionnelle, c’est aussi l’objectif. Si Noéline se voit davantage travailler dans l’alimentation et en particulier la vente directe de produits transformés, Chana et Manon envisagent, elles, un travail plus près des animaux. Une certitude : il y a aura du contact et cet exercice apportera sa petite pierre. 

Justine Demade Pellorce

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Concours : Mélodie Lehoucq, jeune championne de dessert
À 18 ans, Mélodie Lehoucq a terminé 5 du championnat de France du dessert catégorie juniors. La championne régional [...]
Lire la suite ...

Plan Bio : Rencontre entre acteurs des territoires
Organisée par la région Hauts-de-France et la Draaf, une rencontre des territoires bio s'est tenue le mardi 21 mai dan [...]
Lire la suite ...

Sélection : Le Boulonnais comme passion
Marie-Laure et Jean-Pierre Longueval élèvent et sélectionnent des moutons du Boulonnais depuis un peu plus d'une déc [...]
Lire la suite ...

Portrait : Julien Tourtelot, le footballeur maraîcher
À 27 ans, Julien Tourtelot porte plusieurs maillots. Celui de footballeur à l'US Vimy en Nationale 3, la sixième divi [...]
Lire la suite ...

Portrait : Gregory Nocqs, agriculteur traileur
Agriculteur installé à Thiant, près de Valenciennes, Gregory Nocqs est un passionné de trail qui court pour le plais [...]
Lire la suite ...

Événement : à Tilloy-lès-Mofflaines, Terres en fête se prépare
Terres en fête débute vendredi prochain mais, depuis plusieurs semaines déjà, organisateurs et entreprises prestatai [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires