Votre météo par ville

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille

27-05-2024

Actualité

#Tracetonsillon

Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entretiennent un magnifique potager. Et ça vaut le détour ! L’établissement a d’ailleurs remporté le titre de champion de potager l’an dernier.

Manuel Pirot, professeur de SVT et coordinateur du club Nature et culture (à droite), a fait visiter le potager du lycée Louis-Pasteur, à Henri Landes, fondateur de l’association Landestini, et Véronique Teintenier, vice-présidente de la Région Hauts-de-France en charge de la biodiversité. © H. G.

Au cœur de la métropole lilloise se trouve un potager que tous les apprentis jardiniers de France et de Navarre pourraient envier. Il s’agit du potager du lycée Louis-Pasteur à Lille. En 2023, il a remporté la Coupe du potager des Hauts-de-France, ainsi que le titre de champion de France de potager dans le cadre du concours lancé par l’association Landestini.

Il a été créé en 2016 sous l’impulsion de trois élèves de seconde qui avaient vu le documentaire Demain réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent, avec l’aide de Xavier Beirneart, professeur d’histoire-géographie. « Puis, au fil des années, il s’est agrandi », précise Manuel Pirot, professeur de SVT et coordinateur du projet.

Un club Nature et Culture

Aux manettes de cet écrin de verdure en plein centre ville : le club Nature et Culture de l’établissement. « Un samedi sur deux, en fonction des besoins, des élèves mais aussi des parents d’élèves ou encore d’anciens élèves viennent, sur la base du volontariat, pour s’occuper des espaces verts de l’établissement », souligne le professeur de SVT.

Plantes aromatiques, salades, épinards, petits pois, betteraves, topinambours, choux-fleurs, rhubarbe, tournesols, maïs, oignons… Quelque 650 m2 sont dédiés au potager au sein de l’établissement, sans oublier une centaine de fruitiers, ainsi que les deux ruches qui, ces deux dernières années, ont donné 70 kg de miel par an. Le tout cultivé selon les principes de la permaculture : « Excepté du produit anti-limace, nous ne mettons aucun engrais, insiste Manuel Pirot. Notre objectif est de protéger le sol car il est source de vie. »

Et ça marche car la récolte est conséquente ! En juin dernier, elle a d’ailleurs permis d’organiser Le repas des chefs. Un événement qui a rassemblé 12 chefs de la région venus cuisiner un menu à partir des légumes du potager pour nourrir pas moins de 70 personnes. « Le reste de l’année, généralement, on partage la récolte entre les personnes qui s’investissent dans le potager. »

La biodiversité à l’honneur aussi

Un autre des points forts des jardiniers amateurs du lycée Pasteur est qu’ils sont très attentifs à la biodiversité. Sur les 1,5 hectares morcelés de l’établissement, les membres du club Nature et Culture ont créé des prairies fleuries, des haies et des bosquets, deux mares… Et encore une fois, les résultats sont au rendez-vous puisque l’établissement héberge 31 espèces oiseaux, six espèces de libellules, dix espèces de coccinelles, huit espèces de lépidoptères, un amphibien (et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du triton ponctué protégé nationalement), trois espèces d’orthoptères et enfin un mammifère (le hérisson d’Europe).

En avril dernier, le lycée a reçu la visite d’Henri Landes, le co-fondateur de l’association Landestini (à l’origine de la Coupe de France de potager) dont l’objectif est de reconnecter le citoyen à la nature, à la terre et à la ruralité et de contribuer à la préservation du vivant (lire notre édition du 22 septembre 2023).

“C’est l’incarnation de tous ce qu’on aime

Ce dernier a été enchanté par ce qu’il a découvert au sein du lycée lillois : « C’est l’incarnation de tous ce qu’on aime. C’est un projet autour duquel élèves de tous niveaux et professeurs de toutes matières sont engagés, cela créé du lien social aussi avec des personnes de l’extérieur puisqu’ils reçoivent la visite d’autres établissements, félicite Henri Landes avant de poursuivre les compliments, ce potager, c’est une autre façon de s’exprimer où il n’y a ni barrière de langues ni de connaissances. Selon nous, aujourd’hui, il est aussi fondamental de savoir produire de la nourriture que de savoir lire et compter. C’est aussi un moyen de mieux comprendre les saisons, de manger local… On peut considérer que ce projet est un trait d’union avec l’agriculture et ceux qui ont pour mission de nous nourrir. C’est aussi ainsi que l’on peut se rendre compte de la difficulté du métier d’agriculteur, qu’il y a un énorme travail avant que la nourriture arrive dans notre assiette. Sans oublier que de nombreuses études démontrent aujourd’hui que les personnes au contact de la nature, du vert, du vivant… sont moins stressées ! » 

La fête des radis et des carottes

À l’occasion de la Fête des radis et des carottes, le lycée Louis-Pasteur ouvrira ses portes au grand public le samedi 22 juin prochain à partir de 10 h. L’occasion pour les curieux de découvrir le potager de l’établissement ! Les gourmands pourront aussi se régaler sur place avec, au menu, un buffet cuisiné à base de légumes. Un concert est également prévu à 10 h 30 tout comme une exposition de gravure naturaliste et un marché d’estampes en partenariat avec l’atelier gravure du lycée.

Hélène Graffeuille

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Dans les coulisses : Le Fournil bio, fournisseur de pain des Jeux olympiques
Créé en 1996, le Fournil bio est aujourd'hui dirigé par Florent Leroy. Le pari ? Faire du pain 100 % bio, et le plu [...]
Lire la suite ...

Marc Dufumier : « L’agroécologie est avant tout un concept scientifique »
Celui qui était un productiviste convaincu prône un changement urgent des pratiques agricoles, s'appuyant sur l'agroé [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels sont les programmes ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez en huit point [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour la sécurité intérieure ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour l’immigration ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour le logement ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires