Votre météo par ville

Champagne : Pour les fêtes, osez les bulles du sud… de l’Aisne !

16-12-2021

Actualité

Consommation

Du champagne, du vrai, produit dans les Hauts-de-France. L’appellation champagne s’étend en effet jusqu’au sud de l’Aisne et les vignerons concernés veulent le faire savoir. 

Le sud de l’Aisne compte 3 200 ha de vignes dans l’AOC champagne.  © UVC du sud de l’Aisne

Depuis janvier 2020, ils sont 11 exploitants vignerons à s’être regroupés au sein de l’Union des vignerons champenois (UVC) du sud de l’Aisne pour mieux communiquer sur leur production et se faire connaître des consommateurs de Hauts-de-France. « Nous sommes partis du constat que peu de gens savaient que 10 % de l’AOC champagne était située dans le département de l’Aisne », explique Clara Dechelle, vigneronne de troisième génération à Brasles et secrétaire de l’association.

Pour rappel, l’appellation champagne s’étend sur cinq départements le long de la vallée de la Marne : Marne, Haute-Marne, Aube, Seine-et-Marne et Aisne.

Doux et fruités

Les vignerons de l’UVC sont tous des indépendants. Ils récoltent, vinifient, embouteillent et commercialisent eux-mêmes leur production. En tout, la partie Aisne de l’appellation regroupe 800 vignerons, pour certains organisés en coopératives, qui cultivent 3 400 hectares de vignes plantées dans 32 villages. Ils produisent entre 20 et 25 millions de bouteilles par an.

Les vignes de l’Aisne, plantées dans une terre blanche et argilo-calcaire, a contrario de la craie trouvée plutôt dans la Marne, offrent « un champagne qui présente des caractéristiques particulières, assure Clara Dechelle, Ils sont généreux, plus ronds et plus fruités que le reste de l’appellation ».

Le champagne dans l’Aisne, c’est aussi plus de 9 000 emplois, dont une grande partie de saisonniers. « L’objectif est aussi de mettre en avant nos besoins de main-d’œuvre », précise la vigneronne.

Soutenue par la Région, l’UVC du sud de l’Aisne a plusieurs projets pour améliorer la notoriété du « champagne des Hauts-de-France ». Dans les cartons notamment, l’ouverture prochaine d’une boutique dédiée à Lille ainsi que l’organisation d’un salon en mars au palais de la Bourse. L’organisation en association a aussi pour but d’accompagner les vignerons pour qu’ils se lancent sur le marché de l’export encore peu développé.

Box de Noël

Pour ceux qui souhaitent avoir un aperçu de la production de champagne made in Hauts-de-France, une box composée des 11 champagnes des vignerons de l’association est en vente sur leur site internet.

Virginie Charpenet

Lire aussi : Publireportage : Des bières pavées de bonnes intentions

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Organisation : Être actif dans le changement
Organiser son travail, ça s'apprend mais cela demande de changer ses habitudes et de se remettre en question. À condit [...]
Lire la suite ...

Dephy : Quel avenir pour la réduction des phytos ?
Dans le cadre du dispositif Dephy Hauts-de-France, partie intégrante du plan Ecophyto II du gouvernement se tenait, mar [...]
Lire la suite ...

Méthanisation : Simple comme un jeu de piste
Élèves au lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines, les cinq membres de l'équipe « Clémentine » ont remporté l [...]
Lire la suite ...

Publireportage : la chips au chaudron made in Hauts-de-France
Fondée en 2018 par Julie et Stéphane Gérard, l'entreprise So Chips, installée dans l'Oise à Longueil-Sainte-Marie, [...]
Lire la suite ...

L’ostéopathie met la patte sur les bovins 
Élodie Landure est vétérinaire équin à Frencq (62). Récemment diplômée d'ostéopathie, elle prodigue des soins d [...]
Lire la suite ...

Sapins : Une seconde vie après Noël 
Chaque année, Gaëtan Doisy, agriculteur aux Rues-des-Vignes (59), propose aux particuliers de replanter leurs sapins d [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires