Votre météo par ville

Innovation : L’Artois en plein dans la course

20-04-2023

Actualité

Hors-champ

Jeudi 13 avril était officiellement lancée l’opération Innov in Artois par le Pôle métropolitain artois. L’ambition : devenir une référence de l’innovation pour la transition écologique.

Incubés, élus, entrepreneurs… Tous étaient réunis pour lancer officiellement Innov in Artois. © E. P.

Opérationnel depuis un an, c’est finalement jeudi 13 avril que le Pôle métropolitain artois (qui rassemble les agglomérations de Béthune-Bruay, Hénin-Carvin et Lens-Liévin) a officiellement lancé son programme Innov in Artois.

Le principe? Permettre à des entrepreneurs de s’implanter dans l’Artois et/ou de développer leur entreprise, toujours en y intégrant la dimension de transition écologique.

Trois lieux totems

Pour cela, le Pôle métropolitain artois (PMA) a rassemblé des porteurs de projets et des professionnels du monde entrepreneurial dans trois lieux totems :

C’est le binôme EY et Entreprises & Cités qui accompagne les porteurs de projets. Il les redirige s’il le faut. « On accompagne des porteurs de projets qui sont à différents stades de maturation de leur entreprise. Ainsi, on peut faire de la pré-incubation, de l’incubation ou de l’accélération. Au-delà de l’expertise qu’on peut leur apporter, il s’agit aussi d’agir au bon moment », raconte Wallid Ben Youssef, directeur associé d’EY.

Agir au bon moment et poser les bonnes questions.

« Il a été décidé que les projets soutenus par Innov in Artois devaient s’inscrire dans la transition écologique. Aussi, on va challenger les projets sur ces questions-là à toutes les étapes. Car il est plus facile d’inclure ces problématiques dès le départ plutôt qu’après-coup », explique Virginie Crédoz, directrice RSE Inside pour Entreprises & Cités.

Pour Olivier Gacquerre, pilote de la commission Attractivité, développement économique, innovation, emploi, mais aussi maire de Béthune et président de la CABBALR :

« Il s’agit de relever le défi de l’attractivité en misant sur deux axes : améliorer le cadre de vie et accompagner les transitions économiques et sociales. Aider des entreprises qui investissent dans la transition écologique à s’installer sur notre territoire fait partie de cette stratégie. »

Zéro déchet et tissus de banane

En effet, tous les incubés présents s’inscrivent dans cette transition écologique : village de la seconde main et du zéro déchet pour Amélie Munduteguy, séquenceur thermique pour Franck Holvoet – CEO d’Heliore technologies ou encore tissus/cuir à partir de banane pour Loïc Debrabander – CEO de Vegskin

Si pour la première, elle en est encore au stade de l’incubation, les deux autres sont en accélération et espèrent pouvoir s’implanter dans la région. Malgré ces différences de maturité d’entreprises, ils appuient tous sur un point : l’importance du réseau apportée par le Parc d’innovation de l’Artois. 

Eglantine Puel

Lire aussi : Sergio Cocco : « L’innovation, c’est aussi accompagner les territoires »

* Communauté d’agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires