Votre météo par ville

Mots tendres pour maux solitaires

17-04-2020

Actualité

Hors-champ

Pour rompre un peu l’isolement des personnes âgées en Ehpad, le site Une lettre, un sourire propose de leur envoyer des courriers. 

Pour rompre un peu l’isolement des personnes âgées en Ehpad, le site Une lettre, un sourire propose de leur envoyer des courriers.  © Freepik

720 000 résidents dans les établissements pour personnes âgées français, sont aujourd’hui isolés pour répondre aux mesures barrières contre la propagation du Covid-19.

Si les résidents en Ehpad sont privés de la visite de leurs familles, ils le sont aussi de tout contact. Les interactions doivent en effet se limiter aux gestes de soins dits « essentiels » de la part des soignants. Tous les repas, temps collectifs, jeux, activités avec les autres membres de l’établissements sont aussi proscrits. 

Plateforme créée par dix cousins

Au-delà de l’angoisse de la maladie, la situation est terrible pour les résidents en Ehpad. « Certains d’entre eux reçoivent normalement de la visite de leurs enfants tous les jours. Ils vivent pour ça« , témoigne une infirmière d’un établissement du Nord. Face à ce terrible constat, et devant l’incertitude du temps qu’il reste à tenir, une équipe de dix cousins, vivant à Lille, à Paris, La Haye et Lausanne ont décidé d’agir.

« Ne nous embrassons pas, serrons-nous les coudes »

Un brin geek et plein d’amours pour leurs propres grands-parents, ils ont créé 1 lettre, 1 sourire. C’est un site internet, simple d’utilisation, qui vous permet de rédiger un courrier, accompagné d’une photo ou d’un dessin d’enfants et qui sera ensuite envoyé à un Ehpad, imprimé sur place, pour éviter toute contamination, puis donné à une personne âgée.

« Le virus tue l’amour. On ne peut plus frapper aux portes, mais on peut encore écrire, donner un sourire par des mots. Alors allons-y ! Ne perdons plus de temps, transformons notre confinement en source de joie», expriment-ils sur leur plateforme gratuite.

Attention, le manque d’inspiration ne sera pas une excuse : pour vous aider, les cousins ont même prévu des modèles de lettres !

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les semenciers de betteraves ont mis les bouchées doubles
Deux semaines après la grande vague de froid, le semencier Florimond Desprez était sur le pont afin d'assurer l'appro [...]
Lire la suite ...

Des moutons boulonnais « écopâturent » à Genech et Pont-à-Marcq
Le troupeau de moutons boulonnais de l’établissement agricole Institut de Genech va valoriser des espaces verts d [...]
Lire la suite ...

Le lin fait sa fashion week
La filière mondiale du Lin se mobilise en lançant à partir d'aujourd'hui pour la "Fashion Revolution week". Objectif [...]
Lire la suite ...

Pommes de terre : quels sont les atouts des cultures intermédiaires ?
Au-delà d’être une obligation réglementaire, les couverts avant la culture de pommes de terre sont préconisés par [...]
Lire la suite ...

Groupama aide les agriculteurs à s’équiper de sondes connectées pour le fourrage
Groupama Nord-Est propose un accompagnement financier pour inciter les agriculteurs à s’équiper de sondes de tem [...]
Lire la suite ...

Éléonore Peretti : « Créer du lien est la raison d’être du MusVerre »
Éléonore Peretti est la nouvelle directrice du MusVerre de Sars-Poteries (59). Elle défend les atouts et le rôl [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires