Votre météo par ville

Chanvre : les agriculteurs actifs autorisés à récolter les fleurs et les feuilles

03-01-2022

Brèves

Culture

Très attendu par la filière du chanvre, l’arrêté autorisant la récolte de la fleur et de la feuille est paru au Journal officiel du 31 décembre.

Terres et Territoires - chanvre
©Pixabay

Désormais, l’utilisation industrielle de toutes les parties de la plante – et non plus uniquement de la fibre et de la graine – est possible, permettant ainsi une valorisation complète du chanvre. Ainsi, le cannabidiol, mais aussi d’autres cannabinoïdes non stupéfiants (le CBG, le CBC, etc.) pourront être fabriqués en France. Cet arrêté du ministère de la Santé, signé aussi par celui de l’Agriculture, précise que « seuls des agriculteurs actifs au sens de la réglementation européenne et nationale en vigueur peuvent cultiver des fleurs et des feuilles de chanvre ».

En outre, les fleurs et feuilles ne peuvent être récoltées que pour la production industrielle d’extraits de chanvre, et non pour une utilisation sous forme brute ou en tisanes. Par ailleurs, le texte stipule que l’achat de fleurs et de feuilles de chanvre produites sur le territoire français « fait l’objet d’un contrat écrit entre producteur et acheteur » et que « le contrat comporte des informations sur le volume et le prix des produits ».

Lire aussi : Investir dans la France de 2030 : 3 nouveaux appels à projets pour accélérer les transitions agricoles et alimentaires

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires