Votre météo par ville

Pomme de terre : une dérogation pour faire face aux pucerons

31-05-2022

Brèves

C’est tout frais

Arvalis et l’UNPT ont obtenu une dérogation pour l’utilisation du Movento sur la pomme de terre.

La pression puceron est forte et précoce sur la région. © Chambre d’agriculture

Face à une pression des pucerons très forte et qui arrive très tôt dans le cycle de développement des pommes de terre dans la région des Hauts-de-France, notamment, une dérogation a été obtenue par Arvalis et l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) pour utiliser le Movento. « Ce produit n’était pas homologué en France, mais déjà utilisé en Belgique, explique Anaïs Toursel, ingénieure régional pommes de terre chez Arvalis. Jusqu’à présent, les producteurs pouvaient utiliser le Teppeki, qui fonctionnait bien et n’avait pas un très gros impact sur les auxiliaires. » Mais à partir de cette campagne, ils ne peuvent plus s’en servir.

« Les produits qui restaient sur le marché ont une efficacité bonne à moyenne« , poursuit la spécialiste. Insuffisant pour venir potentiellement à bout des pucerons cette saison. D’où l’intérêt de cette dérogation. « Movento a une efficacité quel que soit le type de pucerons et un bon profil sur les auxiliaires. »

Le produit est utilisable pendant toute la campagne, jusqu’au 22 septembre, à raison de quatre applications maximum, à sept jours d’intervalle entre chaque application. « La dose préconisée est la dose maximale autorisée, à savoir 0,75 l/ha« , précise Anaïs Toursel.

Les pucerons affaiblissent la plante en prélevant la sève, et donc en cas de forte attaque, précoce comme c’est le cas, « ça peut avoir des conséquences sur le rendement« . Quant à la production de plants, le virus peut être transmis aux futurs plants.

Claire Duhar

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Herbe : Le salon professionnel se prépare
La douzième édition des journées de l'herbe aura lieu les 30 juin et 1 juillet dans l'Avesnois. Un salon qui se veut [...]
Lire la suite ...

Un partenariat pour booster les protéines de lait
La Prospérité fermière-Ingredia et l'Inrae ont lancé au printemps une chaire industrielle commune pour mener un prog [...]
Lire la suite ...

Pois : Les enjeux de sélection des protéagineux
Les acteurs de la filière des pois protéagineux étaient réunis, vendredi 10 juin, à Auchy-lez-Orchies à l'initiat [...]
Lire la suite ...

Les conseils d’un coach de chez Résiliens pour améliorer le moral des agriculteurs
Face à l'incertitude et au stress, la réaction de chacun pourrait être d'attendre que la situation passe. Emmanuelle [...]
Lire la suite ...

La Flandre : La coop met le cap sur la pomme de terre
Lors de sa journée technique du 17 juin au silo de Socx, la coopérative La Flandre a présenté les débuts de la con [...]
Lire la suite ...

Ail fumé : Un bon bilan mais des inquiétudes
Lundi, le groupement des producteurs d'ail fumé d'Arleux, reconnu par une indication géographique protégée (IGP), s' [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires