Votre météo par ville

Première récolte de houblon bio sur le Mont des Cats

12-09-2019

Actualite

Culture

10 septembre 2019 : Riquier Thévenin est en pleine récolte dans sa houblonnière biologique installée à Godewaersvelde (59). Un rêve devenu réalité grâce au conseil départemental du Nord qui lui a prêté un terrain sur un espace naturel sensible, ainsi qu’à l’aide apportée par les agriculteurs bio du secteur. 

© C. ARNOULT - Département du Nord
© C. ARNOULT – Département du Nord

Mardi 10 septembre 2019, une poignée d’élus du conseil départemental du Nord s’est rendue dans la houblonnière bio de Riquier Thévenin à Godewaersvelde (59). Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, et Patrick Valois, vice-président en charge de la ruralité et de l’environnement, ont ainsi assisté à la première récolte du jeune homme.
La parcelle de 1 hectare sur laquelle il a implanté ses grands mats en bois a en effet été prêtée par le Département. Elle se situe au sein de l’espace naturel du Mont des Cats, dont ce dernier « assure la gestion dans le cadre de l’entretien de ses 3500 hectares d’espaces naturels sensibles (ENS) », précise le conseil départemental dans un communiqué.
« On a signé avec Riquier Thévenin un bail de neuf années, précise Patrick Valois. En échange de l’occupation des terres, on lui demande un travail pédagogique : il sera amené à recevoir des groupes de collégiens, à expliquer sa démarche. »

          |Lire aussi notre article sur le même sujet : Ils donnent de la hauteur au houblon bio

Pour une première récolte, forcément, le rendement n’est pas à son top niveau. De plus, la météo n’a pas été favorable cette année, les périodes de sécheresse se sont multipliées. « Cette année on est à 70/80 kg, révèle Riquier Thévenin. L’objectif est d’atteindre environ 900 kg à l’hectare. » Ce houblon est, sans surprise, destiné à des brasseries locales.
Le jeune homme, qui « démarre de rien », tient à souligner que ce beau projet n’aurait pu se concrétiser sans l’aide du conseil départemental, mais également sans celui d’anciens houblonniers et agriculteurs bio du secteur : « Ils m’ont beaucoup soutenu ». Une entraide et un soutien qui seront sûrement gages de réussite.
Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le chlorpyrifos interdit dans l’UE dès 2020
Les États membres de l’Union européenne ont décidé d’interdire l’usage du chlorpyrifos, un insecti [...]
Lire la suite ...

La Région au grand galop avec la filière équine
Le conseil régional des Hauts-de-France a voté, fin septembre 2019, un ambitieux Plan cheval. 5,3 millions d’eur [...]
Lire la suite ...

Retraites : qui appelle à manifester et pourquoi ?
Une très grosse mobilisation est prévue dans toute la France ce jeudi 5 décembre 2019 pour protester contre la réfor [...]
Lire la suite ...

Pour emballer, ils se plient en quatre
Arnaud Noiret et Rémy Denecker ont une marotte, l’usage multiple d’un même objet pour éviter son gaspillage. Alor [...]
Lire la suite ...

Rev3. « Être les premiers sur le biométhane »
Au cœur de la troisième révolution industrielle, les projets de méthanisation sont de plus en plus nombreux dans les [...]
Lire la suite ...

Un Premier ministre à l’écoute
Après les mobilisations du 27 novembre 2019, Édouard Philippe a reçu la FNSEA et les Jeunes agriculteurs le mardi 3 d [...]
Lire la suite ...

Restez informé en recevant votre newsletter Terres et Territoires

Au cœur des terres

#terresetterritoires