Votre météo par ville

Une première récolte de tournesols prometteuse en Cambrésis

21-09-2020

Actualité

Culture

C’est peut-être un grand pas vers un développement plus important de la culture du tournesol dans les Hauts-de-France. Le 15 septembre 2020, Philippe Lelong, agriculteur à Naves (59), accompagné par la coopérative agricole de Saint-Hilaire-lez-Cambrai, a moissonné ses premières graines noires de tournesol.

Soleil de plomb, 33 degrés. Dans un champ, entre Naves et Escaudoeuvres (59), la batteuse est prête. Tracteur et remorque le sont également. On se croirait en juillet, en pleine moisson. Pourtant, en ce 15 septembre, les parcelles de céréales sont presque toutes déchaumées, voire replantées. Dans le Cambrésis, une irréductible plante haute sur pattes résiste encore à la barre de coupe : le tournesol. Essentiellement cultivé dans le sud de la France, il fait son apparition dans nos contrées.

« Une culture d’avenir »

Philippe Lelong, agriculteur à Naves, s’est essayé à sa culture « pour le plaisir et pour voir son potentiel » dans le Nord. Il en a semé sept variétés différentes sur 75 ares. Une opération suivie de près par la coopérative agricole de Saint-Hilaire-lez-Cambrai. « Le semis a été réalisé le 16 avril, avec un semoir à maïs, précise-t-il. Ça a bien poussé, sans soucis de pucerons ou d’altises. »

« Le tournesol ne nécessite que peu d’intrants et est économe en eau, poursuit Didier Villain, responsable technique de la coopérative. C’est une culture d’avenir qu’il faut expérimenter sur notre territoire. » Une fois la plante sèche, place à la moisson. Les graines sont récoltées puis versées dans une benne peseuse. « Nous analysons directement les rendements », souligne Didier Villain. Avec Philippe Lelong, ils se réjouissent, les résultats sont très satisfaisants. 

Un objectif bien huilé

La structure envisage de poursuivre cette diversification. Objectif : produire de l’huile. Elle rejoindrait la dernière née de la coopérative qui sortira en fin d’année : l’huile de colza dont 4 000 bouteilles ont été préparées à la coopérative. « Elles vont être distribuées aux adhérents et nous lançons un appel aux commerçants qui souhaitent les proposer sur leurs étals », conclut Jérôme Lobbedez, directeur de la coopérative. 

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Biogaz : peur sur les tarifs
Une diminution du tarif de rachat du biométhane à 65 €/MWh : c'est l'objectif affiché du gouvernement cet auto [...]
Lire la suite ...

Pomme de terre : au moins 15 % de baisse de la sole en 2021 en UE
«Les producteurs du Nord-ouest de l’Europe devraient planter au moins 15 % de pomme de terre en moins au printemp [...]
Lire la suite ...

Moyen-Orient : des appels au boycott après les propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures
Des appels au boycott des produits français ont eu lieu dans plusieurs pays du Moyen-Orient après qu’Emmanuel Ma [...]
Lire la suite ...

Bien-être équin : le box individuel pose question 
90 % des chevaux vivent aujourd'hui en box individuels, durant la majeure partie de la journée. Alors que le bien-êt [...]
Lire la suite ...

PAC : le Parlement européen adopte à son tour sa position de négociation
Le Parlement réuni en plénière le 23 octobre 2020 a définitivement adopté – à une large majorité des deux tiers [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire aux portes de la France : appel à la vigilance des détenteurs de volailles
Les Pays-Bas viennent de confiner leurs volailles élevées en plein air après la détection du virus H5N8 sur deux cyg [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires