Votre météo par ville

Une première récolte de tournesols prometteuse en Cambrésis

21-09-2020

Actualité

Culture

C’est peut-être un grand pas vers un développement plus important de la culture du tournesol dans les Hauts-de-France. Le 15 septembre 2020, Philippe Lelong, agriculteur à Naves (59), accompagné par la coopérative agricole de Saint-Hilaire-lez-Cambrai, a moissonné ses premières graines noires de tournesol.

Soleil de plomb, 33 degrés. Dans un champ, entre Naves et Escaudoeuvres (59), la batteuse est prête. Tracteur et remorque le sont également. On se croirait en juillet, en pleine moisson. Pourtant, en ce 15 septembre, les parcelles de céréales sont presque toutes déchaumées, voire replantées. Dans le Cambrésis, une irréductible plante haute sur pattes résiste encore à la barre de coupe : le tournesol. Essentiellement cultivé dans le sud de la France, il fait son apparition dans nos contrées.

« Une culture d’avenir »

Philippe Lelong, agriculteur à Naves, s’est essayé à sa culture « pour le plaisir et pour voir son potentiel » dans le Nord. Il en a semé sept variétés différentes sur 75 ares. Une opération suivie de près par la coopérative agricole de Saint-Hilaire-lez-Cambrai. « Le semis a été réalisé le 16 avril, avec un semoir à maïs, précise-t-il. Ça a bien poussé, sans soucis de pucerons ou d’altises. »

« Le tournesol ne nécessite que peu d’intrants et est économe en eau, poursuit Didier Villain, responsable technique de la coopérative. C’est une culture d’avenir qu’il faut expérimenter sur notre territoire. » Une fois la plante sèche, place à la moisson. Les graines sont récoltées puis versées dans une benne peseuse. « Nous analysons directement les rendements », souligne Didier Villain. Avec Philippe Lelong, ils se réjouissent, les résultats sont très satisfaisants. 

Un objectif bien huilé

La structure envisage de poursuivre cette diversification. Objectif : produire de l’huile. Elle rejoindrait la dernière née de la coopérative qui sortira en fin d’année : l’huile de colza dont 4 000 bouteilles ont été préparées à la coopérative. « Elles vont être distribuées aux adhérents et nous lançons un appel aux commerçants qui souhaitent les proposer sur leurs étals », conclut Jérôme Lobbedez, directeur de la coopérative. 

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Emploi agricole : Difficulté de plus en plus répandue à recruter des CDD
Dans son enquête annuelle sur l’emploi agricole réalisée pour la FNSEA, l’Ifop constate que la part des e [...]
Lire la suite ...

Bovins : Bruno Le Maire «prêt à travailler» sur un «plan de relance»
Le ministre de l’Économie a rencontré, ce 5 juin, les représentants de la filière bovine. Auprès desquels il [...]
Lire la suite ...

Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires