Votre météo par ville

Des collectivités s’activent pour soutenir artisans et commerçants

21-04-2020

Actualité

Terre à terre

Ce 21 avril 2020, la Communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer (62) organise son cinquième live Facebook en soutien aux entreprises et salariés confinés.

Terres et Territoires - Patrick Bédague
Patrick Bédague, Président de la Communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer. © DR

Rendez-vous à 14 h ce mardi 21 avril 2020. La Communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer (CAPSO) organise son Facebook live n° 5. La CAPSO et la communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL), invitent à se rendre sur la page @AggloCAPSO.

Objectif : informer sur les outils mis en place en faveur des entreprises, en ces temps de confinement. L’intérêt du « live » est de pouvoir interagir et poster des commentaires. Que ce soient des questions pratiques ou d’ordre financier, les trois intervenants seront là pour y répondre.

Kathie Werquin-Wattebled, directrice régionale de la Banque de France, Jean-Michel Giraud, directeur de l’appui aux entreprises à la Région Hauts-de-France, et Bertrand Fontaine, directeur régional de BPI France, ont répondu présents.

Terres et Territoires - AggloCAPSO
Le 5ème Facebook Live se déroule à 14h le 21 avril 2020. ©DR

Tableau interactif d’aides aux entreprises

L’agglomération du Pays de Saint-Omer a déjà mis à disposition des entreprises des outils pour les guider. Mis en place sur son site internet le 17 avril, un tableau interactif accessible en version PDF s’adresse par exemple aux commerçants, entrepreneurs et libéraux.

Report des charges fiscales et sociales, soutien à l’activité ou encore liste de contacts utiles (BPI, CCI, Région Hauts-de-France, etc.)… Le but est de permettre aux entrepreneurs et salariés d’avoir une source d’information claire.

Soutenir le commerce local

La place de marché en ligne « Achetez en Pays de Saint-Omer » donne également de la visibilité à une centaine de commerçants. La nouvelle rubrique « Je soutiens » permet aux consommateurs d’utiliser un chèque « solidarité » de 10 à 100 euros. L’argent pourra par exemple servir à consommer dans un restaurant à la sortie du confinement. Si l’établissement reste fermé, la CAPSO et le CCPL s’engagent malgré tout à rembourser la somme.

Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Zones humides : attention fragiles !
La journée mondiale des zones humides a lieu le 2 février, date de la signature à Ramsar (Iran) de la convention qui [...]
Lire la suite ...

Éthanol : la consommation d’E85 en forte hausse en 2021 
La consommation d'E85 (éthanol à 85% dans l'essence) a grimpé de 33% en 2021, atteignant 468 000 m3, contre 351 800 m [...]
Lire la suite ...

Lait : pas de baisse de prix chez Sodiaal, rectifie Damien Lacombe 
"Notre différent avec la FNPL porte uniquement sur un indicateur faisant référence au prix FranceAgriMer", a réagi l [...]
Lire la suite ...

CBD : le Conseil d’État suspend l’interdiction de la vente de fleur brute 
Par une décision en référé rendue publique le 24 janvier, le Conseil d'État a suspendu, à titre provisoire, l'arr [...]
Lire la suite ...

Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux
Depuis quatre ans, Bérénice Lemaitre produit des savons artisanaux à partir de différents laits : jument, vache, c [...]
Lire la suite ...

Nord : Le département mise sur la nature
Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont class [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires