Votre météo par ville

« Fédérer la filière fruits et légumes en région »

13-12-2019

Actualité

Culture

Un comité régional Hauts-de-France d’Interfel, l’interprofession de la filière des fruits et légumes frais, a vu le jour. Son but : rassembler et représenter les acteurs de la filière.

C’est au Min, marché d’intérêt national, de Lomme (59), le 27 novembre 2019, qu’a été officiellement créé le troisième comité régional d’Interfel, celui des Hauts-de-France, après la création des comités Auvergne-Rhône-Alpes et Île-de-France en janvier et février dernier.

Une partie des membres du nouveau comité régional d’Interfel Hauts-de-France lors de la création officielle de celui-ci. © INTERFEL

L’interprofession des fruits et légumes frais montre, avec cette démarche, sa volonté d’ouverture et d’implantation à proximité des acteurs régionaux. « C’est le professionnalisme des femmes et des hommes de la filière qui nous amène à nous engager au sein d’un comité régional et à porter des projets collectifs au plus près des problématiques de notre territoire », estime Jean-Marc Brodbeck, président de cette nouvelle association. Ce primeur du Touquet (62) a été nommé à la tête du comité à l’issue d’une assemblée générale constitutive qui a également élu un conseil d’administration.

Représenter la filière fruits et légumes

Ces comités régionaux auront un rôle d’instance de représentation de l’interprofession des fruits et légumes frais auprès des collectivités territoriales. Leur objectif est de déployer la stratégie nationale d’Interfel, et d’être acteur et force de propositions en termes d’orientations. « Il s’agit de fédérer la filière, de l’amont à l’aval : production, distribution, importation, exportation… La demande des consommateurs évolue, les comportements d’achat aussi, nous devons nous adapter », poursuit Jean-Marc Brodbeck.

Treize membres constituent à ce jour les rangs de cette structure naissante. « Le comité contribuera à l’augmentation du volume de fruits et légumes sous signes de qualité (Siqo dont la bio) dans la région. Il permettra aussi de valoriser les démarches agro-écologiques engagées par la filière des fruits et légumes frais par la certification de la haute valeur environnementale (HVE) », a déclaré Laurent Grandin, président d’Interfel, présent dans le Nord pour le lancement de l’association.

L’interprofession procédera le 9 janvier 2020 à la création d’un nouveau comité régional en Nouvelle-Aquitaine.

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
MSA : Vers un rapprochement avec le régime général ?
Dans un rapport rendu public le 26 mai, la Cour des comptes invite la Mutualité sociale agricole (MSA) à "prendre des [...]
Lire la suite ...

Crise sanitaire : les propositions des députés pour l’agriculture « d’après »
Six groupes de travail transpartisans avaient été constitués au début de la crise sanitaire par les députés de la [...]
Lire la suite ...

Covid et biodiversité : les nouvelles recommandations du Sénat
La commission du développement durable du Sénat a publié, le 26 mai 2020, huit recommandations relatives à la crise [...]
Lire la suite ...

« Nous sommes très inquiets pour l’avenir de la betterave européenne »
Difficulté à lutter contre les pucerons sans néonicotinoïdes,cours du sucre en baisse, prix payé qui n'apporte p [...]
Lire la suite ...

Enseignement agricole : la reprise en juin, un galop d’essai pour septembre
Les établissements de l'enseignement agricole régionaux marchent sur des œufs. Reprendront, reprendront pas le 2 jui [...]
Lire la suite ...

« Découvrir comment éviter l’adaptation d’un virus à l’être humain »
Jean-Luc Angot, chef du corps des inspecteurs de la santé publique vétérinaire au ministère de l'Agriculture, revien [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires