Votre météo par ville

Fraises : “Économiquement, c’est une belle récolte qui débute”

28-04-2020

Actualité

Culture

La récolte de fraises a débuté mi-avril pour Denis Cimetière, maraîcher à Toufflers (59). Les achats de fraises ont explosé dans les points de vente directe.

“Ce n’était pas gagné : les jours qui ont suivi l’annonce du confinement, j’étais vraiment inquiet sur le devenir de ma production”, témoigne Denis Cimetière, maraîcher. © La Ferme Cimetière

Denis Cimetière, maraîcher à Toufflers (59), nous raconte son début de récolte de fraises :

“Nous avons commencé à cueillir les fraises le mardi 14 mars. J’ai l’habitude depuis cinq ans de vendre mes fraises en vente directe à la ferme, sur les marchés et en drive. Il faut dire que cette année, c’est exceptionnel : les ventes ont été multipliées par trois, boostées par les drives fermiers. J’ai la chance de pouvoir profiter de ce type de commercialisation.

La crise du coronavirus et le confinement ont bloqué le débouché de la restauration hors domicile mais celui-ci a été largement compensé par les ventes directes. Les gens se sont rendu compte qu’il y avait des agriculteurs près de chez eux et qu’ils ne faisaient pas que polluer. C’est bien, le mouvement est lancé, il faut que cette démarche dure même après le déconfinement.

Former la main d’oeuvre

Pourtant, ce n’était pas gagné : les jours qui ont suivi l’annonce du confinement, j’étais vraiment inquiet sur le devenir de ma production et de mes approvisionnements en intrants, plants, auxilières et conditionnement. Mais tout s’est bien déroulé.

Autre préoccupation : la main-d’œuvre. Deux de mes employés sont en arrêt depuis la mi-mars. Il a fallu que je trouve d’autres personnes. J’ai tout essayé : la plateforme en ligne, les réseaux sociaux… J’avais beaucoup de sollicitations mais personne d’expérimenté. Je devais former les saisonniers, or je n’avais pas le temps.

Par chance, deux jeunes se sont présentées via Pôle emploi et j’en suis satisfait. Pour la cueillette de fraises, lorsque ma production sera plus importante, je ferai appel aux personnes habituées. J’ai réussi à me procurer des masques et du gel. Je demande à mes cueilleurs de garder les distances d’au moins un mètre. Chacun reste de part et d’autre de la serre.

Le masque est de rigueur pour la cueillette de fraises cette année. © D.Cimetière

Une saison écourtée

Je reste préoccupé pour la suite de la saison. Les variétés précoces produisent, les autres vont suivre rapidement car les fraisiers sont déjà en fleurs. Mais j’ai peur que la saison ne soit écourtée. Je vais essayer de combler le trou prévu en juin avec des variétés trayplants qui produiront au bout de six semaines, mais ces plants coûtent le double du prix d’un plant habituel.

Et comment le consommateur va se comporter lorsque nous serons déconfinés ? En attendant, je ne peux pas me plaindre, économiquement c’est une belle récolte !”

Propos recueillis par Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires