Votre météo par ville

La ferme Ronckier : Une histoire de famille

23-05-2023

Actualité

Terre à terre

La famille Ronckier accueille dimanche 28 mai le marché fermier de l’association Trésors de Flandre. Rendez-vous sur la ferme à Killem pour rencontrer producteurs et artisans locaux… Mais avant ça, visite en avant-première d’une exploitation qui rime avec passion !

Chez les Ronckier, quand il faut remplacer quelqu’un au pied levé, on sait faire.

Quand Thérèse, la maman, doit se rendre aux urgences pour le bras cassé du petit dernier, Sylvain. C’est sa fille, Anne-Marie, qui fait les présentations et le tour du propriétaire. Installée sur la commune de Killem (59), l’exploitation emploie quatre salariés.

1. Jean-Bernard, le papa, s’occupe principalement de l’élevage, du fourrage et de la livraison des produits.

2. Thérèse, la maman, supervise la partie transformation avec Jean-Jacques, qui est encore en études du côté du Jura. Elle s’occupe aussi de la vente ou de la comptabilité.

3. Anne-Marie donne un coup de main dans toutes les activités, dont la partie élevage où elle retrouve Laurette, sa vache favorite !

4. Quatre types de fromage sont confectionnés, ainsi que du beurre, de la crème, des yaourts et des glaces. Ils sont vendus à la ferme, en supermarchés et sur les marchés. ©K. S

« Mon papa est la troisième génération », sourit Anne-Marie, les yeux qui brillent et la passion débordante.

© K.R.

Du haut de ses 21 ans, elle représente l’avenir de la ferme avec l’un de ses deux grands frères, Jean-Jacques (24 ans), et y travaille à mi-temps.

Les Ronckier ont environ 80 vaches laitières montbéliardes. Une particularité qui revient au papa, Jean-Bernard, tombé amoureux de cette race lors de vacances dans le Jura ! Laurette, Galipette et les autres évoluent sur 27 hectares de pâturage tournant qui nourrissent le cheptel, complété par du foin de luzerne.

Pour augmenter son « autonomie alimentaire et en protéines », la famille a investi dans ce but dans un séchoir de foin en 2020. C’est le dada du papa, Jean-Bernard, qui indique être moins dépendant des aléas climatiques avec cette méthode, mais aussi fournir un foin de meilleure qualité.

« Les vaches se jettent dessus !, se réjouit l’agriculteur. Et une bonne alimentation fait de meilleurs produits ! »

© K.S.

L’élevage, la traite, la transformation… Tout est réalisé sur place. Et transformer, c’est la spécialité de Thérèse et Jean-Jacques, mais aussi de trois salariées dédiées à activité. « On transforme six jours sur sept, éclaire Anne-Marie. On a un atelier pour le fromage et un atelier pour le beurre et les produits frais. »

Le fromage de Bergues, mais pas seulement

Historiquement, l’activité de la famille était de faire du beurre. Mais le fromage a pris de l’importance à partir des années 1990 quand les grands-parents ont lancé l’activité. D’abord avec la production du Fromage de Bergues, quand la grand-mère d’Anne-Marie apprend la recette « sur le tas » chez des producteurs locaux.

Puis les Ronckier ont débuté la production du palet de Killem en 2004. Le Fort des Dunes (2020) et le Fort Louis, un an plus tard en partenariat avec la ville voisine de Coudekerque-Branche (59).

Thérèse et Anne-Marie © K.S.

Tout cela sous l’impulsion de Jean-Jacques, qui suit des études à l’école nationale d’industrie laitière et des biotechnologies, dans le Jura.

Les produits sont ensuite écoulés en vente directe à la ferme, en supermarché ou sur le marché de Bergues où Anne-Marie n’est pas seule : « J’accompagne ma grand-mère, elle fait ce marché depuis près de 50 ans ! »

Toute une famille réunie dimanche pour faire découvrir leur exploitation avec passion et un plâtre au bras pour le petit dernier. Bon rétablissement à lui !  

Marché annuel de Trésors de Flandre

Rendez-vous de 10 h à 19 h ce dimanche 28 mai, pour le marché annuel de l’association de producteurs Trésors de Flandre. La Ferme Ronckier, située au 6 chemin des Moëres à Killem, est l’hôte de l’évènement. Ce « Dimanche à la ferme » est l’occasion d’échanger avec les producteurs, de découvrir des savoir-faire artisanaux, de déguster des produits locaux… Au programme : balades natures, tours en calèches, jeux et animations… sans oublier la traite des vaches à 17 h.

Kévin Saroul et Agathe Ruiz

Lire aussi : Productions : La ferme du Louvion à Paris avec ses vaches et ses glaces

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires