Votre météo par ville

La transhumance entre au patrimoine immatériel français

09-06-2020

Brèves

Élevage

À l’issue d’une réunion au sein du ministère de la Culture le 2 juin 2020, le Comité du patrimoine ethnologique et immatériel (CPEI) a rendu à l’unanimité « un avis favorable à l’inscription des savoir-faire et des pratiques de la transhumance en France à l’Inventaire national du patrimoine culturel immatériel ».

Prochaine étape : l’Unesco dans le viseur

« Ce qu’on vise, c’est l’inscription au patrimoine mondial », précise Émeric Jouhet, directeur du Collectif des races locales de massif (Coram). Alors que la transhumance a déjà été reconnue en Grèce, en Italie et en Autriche, la France devrait faire partie d’une seconde vague d’inscriptions au patrimoine international. Grâce à cette première reconnaissance.

Le dossier a été monté grâce à la coopération entre de nombreuses structures, dont la confédération nationale de l’élevage, les associations de massifs, l’APCA, la fédération nationale des PNR et l’association française de pastoralisme.

Valoriser les événements locaux

L’inscription, précise Émeric Jouhet, ne donnera lieu à aucune protection supplémentaire pour les troupeaux, mais permettra de mieux valoriser les événements festifs locaux.

Principale surprise pour le collectif à l’issue de la création du dossier d’inscription : la popularité de la transhumance à pied. « C’est un phénomène significatif, plus important que ce qu’on imaginait », explique Émeric Jouhet.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
« Déployer une stratégie syndicale de conquête »
Le 75e congrès de la FNSEA se déroule à Niort, dans les Deux-Sèvres, du 21 au 23 septembre. Retour sur la présentat [...]
Lire la suite ...

Ferme des 1000 vaches: le Conseil d’Etat déboute les porteurs du projet
Dans une décision rendue le 23 septembre, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi de la société exploitant la Ferme [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle solution connectée pour faciliter le suivi cultural des agriculteurs
Du nouveau pour l’agriculture connectée : Semences de France a intégré Météoscope à l’application Sencrop. [...]
Lire la suite ...

Raviver la flamme du four à pain
Édifice datant de 1817, le four à pain de Thérouanne dans le Pas-de-Calais a été sélectionné, fin août, par le l [...]
Lire la suite ...

Mais que fait la police (rurale) ?
Dans les communes patrouille une sentinelle bien particulière : la police rurale. Peu connue, elle est pourtant au pl [...]
Lire la suite ...

Bilan de la moisson régionale
La moisson s'est terminée début septembre dans le Nord et le Pas-de-Calais. L'heure est au bilan avec les différents [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires