Votre météo par ville

Les constructeurs de matériel optent pour le service minimum

20-03-2020

Actualité

Machinisme

De nombreuses usines françaises de machinisme agricole ont annoncé leur fermeture temporaire.

Les usines françaises du groupe Claas ferment temporairement leurs portes. © Claas

Les usines françaises du groupe Claas du Mans (72) et de Woippy (57) ferment temporairement leurs portes. Au moins jusqu’au 27 mars 2020.

” Les usines ont travaillé sur différentes organisations du travail pour assurer la continuité des activités, mais la décision de fermer s’est imposée, annonce le fabricant dans un communiqué daté du 19 mars 2020. Cette fermeture s’explique par l’importance de l’épidémie de Covid-19, la nécessité de garantir la sécurité des collaborateurs dans un contexte où il est impossible de faire respecter les exigences de distanciation, par les ruptures réelles et annoncées d’approvisionnement de fournisseurs.”

Le groupe Claas l’assure, ” une activité minimale sera maintenue sur site, dans le respect des recommandations nationales, pour livrer les machines terminées dans la mesure du possible et préparer le redémarrage. L’ensemble des usines prévoit de reprendre l’activité de production dès que les conditions le permettront . De leur côté, les équipes commerciales sont mobilisées et disponibles. ”

Quant aux ateliers, pièces et livraisons, les concessionnaires assureront les services dans la mesure du possible.

D’autres fermetures

D’autres machinistes, comme Manitou, Agco-Massey Ferguson à Beauvais, Chevance, Coutand, La Campagne, Gourdon, Sulky-Burel, Grégoire Besson et Carré ont également fermé leurs portes et assurent un service minimum.

Au Royaume-Uni, avec une demande mondiale en baisse, JCB a annoncé la fermeture de ses neuf usines jusqu’à la fin mars. 

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires