Votre météo par ville

Vidéo. Un tracteur qui tourne au gaz naturel !

20-06-2019

Actualite

Machinisme

Il effectue un tour du monde des salons agricoles et s’est arrêté deux jours à Lille (59). À l’occasion d’Expobiogaz, le constructeur New Holland, représenté par le concessionnaire régional Godefroy, a dévoilé son « concept-tracteur » fonctionnant au GNV (gaz naturel pour véhicules).


Passer du diesel au gaz. Le machiniste américain New Holland s’intéresse de près à la construction de matériels plus propres et aux économies d’énergies dans les exploitations. La marque est ainsi venue dans le Nord présenter le dernier né de ses bureaux de design : un tracteur agricole futuriste avec un moteur alimenté au GNV. Idéal pour les fermes possédant une unité de méthanisation.

Station service à la ferme

« C’est encore un concept, mais il tourne très bien, certifie Nicolas Morel, responsable marketing produit tracteur chez New Holland France. Du gaz naturel issu de la méthanisation est utilisé pour faire fonctionner son moteur à 100 %. Ce dernier apporte les mêmes performances qu’un moteur diesel de puissance équivalente mais les émissions polluantes (particules, oxydes d’azote) sont réduites. »

En cogénération, la purification du biogaz produit au-delà du quota d’injection électrique permet de valoriser un carburant propre et économique. En injection réseau, le carburant est directement à portée de véhicule. « Le gaz est amené au tracteur via une station de rem- plissage branchée sur le réseau », poursuit le technicien. Une sorte de petite station-service pouvant être installée à la ferme ou encore au centre d’un village.

Quels chevaux sous le capot ?

Côté finitions, le concept-tracteur, doté d’une capacité de 160 chevaux (6 cylindres), offre une cabine largement vitrée. Une vision panoramique qui renforce l’agrément de conduite et facilite les opérations de travail. Les commandes sont regroupées autour d’un accoudoir simplifié et d’un écran positionné sur le moyeu fixe du volant.

« Les écrans périphériques sont regroupés dans le ciel de toit et permettent un accès aux données météo ou aux informations de marché, détaille Nicolas Morel. C’est un engin dédié à l’élevage, en second tracteur pour les grandes cultures ou encore pour les maraîchers ou les collectivités. » New Holland espère pouvoir commercialiser son concept à l’horizon 2021.

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le chlorpyrifos interdit dans l’UE dès 2020
Les États membres de l’Union européenne ont décidé d’interdire l’usage du chlorpyrifos, un insecti [...]
Lire la suite ...

La Région au grand galop avec la filière équine
Le conseil régional des Hauts-de-France a voté, fin septembre 2019, un ambitieux Plan cheval. 5,3 millions d’eur [...]
Lire la suite ...

Retraites : qui appelle à manifester et pourquoi ?
Une très grosse mobilisation est prévue dans toute la France ce jeudi 5 décembre 2019 pour protester contre la réfor [...]
Lire la suite ...

Pour emballer, ils se plient en quatre
Arnaud Noiret et Rémy Denecker ont une marotte, l’usage multiple d’un même objet pour éviter son gaspillage. Alor [...]
Lire la suite ...

Rev3. « Être les premiers sur le biométhane »
Au cœur de la troisième révolution industrielle, les projets de méthanisation sont de plus en plus nombreux dans les [...]
Lire la suite ...

Un Premier ministre à l’écoute
Après les mobilisations du 27 novembre 2019, Édouard Philippe a reçu la FNSEA et les Jeunes agriculteurs le mardi 3 d [...]
Lire la suite ...

Restez informé en recevant votre newsletter Terres et Territoires

Au cœur des terres

#terresetterritoires