Votre météo par ville

Pas-de-Calais : Une mission d’enquête calamités agricoles

12-08-2022

Actualité

Politique-syndicalisme

La FDSEA du Pas-de-Calais a lancé l’alerte pour déclencher les calamités agricoles face à la sécheresse.

La sécheresse touche durement la production de fourrage. Certains éleveurs se demandent même s’ils pourront ensiler leur maïs. © FDSEA

Le département du Pas-de-Calais subit une sécheresse intense. Les cultures de printemps sont fortement impactées.

Alertée par son réseau, la FDSEA 62 a donc interpellé la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) pour la mise en place d’une mission d’enquête « calamité sécheresse sur fourrage » sur le département.

Conduite par Ségolène Podvin et Maïté Capoen de la DDTM, la mission d’enquête était constituée d’Antoine Peeneart, représentant de la chambre d’agriculture, de Benoît Laine et Edouard Fournier, agriculteur hors de la zone. Ils étaient accompagnés sur le terrain par Lucie Delbarre, présidente de la FDSEA 62, et Jean-Louis Maillard, président du territoire du Boulonnais.

La mission s’est rendue le 4 août, sur le Boulonnais et le Montreuillois. Elle a pu recueillir des informations auprès d’agriculteurs touchés sur trois exploitations.

Si la pluie a été plus généreuse sur certains secteurs que sur d’autres, la sécheresse a globalement impacté les récoltes d’herbe. Des agriculteurs n’ont pu faire parfois que deux coupes, voire qu’une, au lieu de trois habituellement et deux fois moins de ballots ont été ramassés.

Certains éleveurs rencontrés se demandent s’ils pourront ensiler leur maïs, celui-ci ne faisant par endroits pas plus de 60 cm de haut et la plupart des plants de la parcelle étant grillés sur pied. Cela annonce une perte très importante de fourrage, les éleveurs en auront-ils assez pour subvenir aux besoins alimentaires de leur cheptel ?

Suite à cette visite, la DDTM doit monter le dossier pour la demande de calamités, qui devra ensuite passer en commission et être envoyé pour validation à Paris.

À la fin de récolte des bilans fourragés seront faits dans plusieurs exploitations pour évaluer la perte. La FDSEA 62 reste mobilisée sur ce dossier.

Marion Vergnier, Fdsea 62

Lire aussi : Sécheresse : Pourra-t-on produire du lait en région ?

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Betterave : Alors, ça donne quoi cette bataille contre les pucerons ?
Pour réduire l'usage des pesticides, Martin Gosse de Gorre a confié une partie de sa production à l'Institut techniqu [...]
Lire la suite ...

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC
Pour sa conférence annuelle, l'Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des q [...]
Lire la suite ...

MSA, « l’amortisseur social »
La Mutualité sociale agricole Nord-Pas de Calais tenait son assemblée générale vendredi 16 septembre sur fond de cri [...]
Lire la suite ...

L’ONF réitère l’opération « Tous en forêt ! »
Les forestiers se rendent tous sur le terrain et invitent les usagers à venir les rencontrer mercredi 28 septembre à p [...]
Lire la suite ...

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline
Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du M [...]
Lire la suite ...

Numéro 280 : 16 septembre 2022

Au cœur des terres

#terresetterritoires