Votre météo par ville

Tracteurs : des immatriculations en baisse en 2020

13-01-2021

Actualité

Machinisme

L’Association française des acteurs industriels de la filière des agroéquipements et de l’agroenvironnement (AXEMA) a dévoilé, mi-janvier, les chiffres 2020 des immatriculations agricoles.

« 37 238 tracteurs tous types / toutes puissances ont été immatriculés pour la première fois en 2020, cela représente une baisse de 6,9 % par rapport à 2019. Mais un niveau proche et même légèrement supérieur à la moyenne des cinq dernières années », annonce l’association.

L’immatriculation des tracteurs traditionnels et des chargeurs télescopiques fléchissent respectivement de 7,5 % et de 15,6 % entre 2019 et 2020. Il en est de même pour les tracteurs de vignes et vergers (-7,3 %). La chute est plus sévère pour les enjambeurs vignerons : – 58,4 %.

Lire aussi : Tracteurs, coup de projecteur sur les leds

Un tracteur sur cinq immatriculé John Deere

Pour les tracteurs agricoles, la marque John Deere reste toujours une référence. Elle grignote toujours des parts de marchés (PDM), avec plus d’un tracteur sur cinq (20,3 %). Elle a gagné 18,7 % de PDM depuis 2016 (17,1 %) et affichait 18,8 % de PDM en 2019.

Vient ensuite New Holland (14,8 %) qui perd des points par rapport à 2019 (16,4 % PDM). Puis Fendt (14,3 %) qui augmente sa PDM d’un point par rapport à l’année précédente.

Si « le marché recule, le nombre d’immatriculations sur les tranches de puissance allant de 250 à 500 chevaux progresse significativement », note cependant Axema. Qui ajoute que ces chiffres témoignent « d’une belle résistance de la demande du secteur agricole ».

En effet, sur les cinq dernières années, le secteur des tracteurs agricoles affiche une croissance de 4 %. Quant aux chargeurs télescopiques, ils se sont vendus à 4 551 unités en 2020 contre 5 391 en 2019 qui reste « une année exceptionnelle ». En 2020, ce segment était toujours dominé par Manitou (32,5 % PDM), JCB (27 %) et Merlo (15,2 %).

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires