Votre météo par ville

Artisanat : Une fabricante de pâtes de fruits à Avelin (59)

24-03-2022

Actualité

Transformation

Virginie Pennemann a installé son atelier « Le cœur du fruit » chez elle, à Avelin. Elle y transforme les fruits en pâtes de fruits, dites confitures sèches. Rencontre avec une artisane qui privilégie la cueillette locale pour conserver les saveurs.

Virginie Penneman fabrique des pâtes de fruits artisanales en privilégiant la cueillette locale. © L. T.

Ses deux chaudrons en cuivre sont installés sur le feu. Lorsque Virginie allume le gaz, elle peut cuire jusqu’à 30 kg d’un mélange de fruits, sucre, pectine et jus de citron qui mijotent pendant trois à quatre heures à 103 °C.

Elle coule ensuite cette « confiture sèche » sur des plaques qu’elle retourne patiemment chaque semaine jusqu’à ce que la pâte de fruits soit prête à être découpée. « Cela peut prendre entre un à quatre mois », précise-t-elle.

Un projet familial

C’est chez elle, à Avelin, dans la Pévèle, que Virginie a installé son atelier artisanal « Le cœur du fruit ». L’idée est née de la rencontre avec un créateur de pâtes de fruits sur un stand de ravitaillement lors d’une course. Virginie et son mari, Ludovic, sont sportifs et connaissent bien les vertus de ces sucreries pour les coureurs.

Elle teste une recette et se prend au jeu… jusqu’à créer sa micro-entreprise en 2017 et y consacrer aujourd’hui la moitié de son temps, en parallèle de son métier de mandataire judiciaire.

Le couple y a vu un autre intérêt, à une époque où leurs enfants grandissaient. « On voulait parler d’autre chose que des études », confie-t-elle. Joséphine, Pauline et Valentin ont alors 16, 14 et 11 ans. Gestion, communication, cueillette : les enfants mettent la main à la pâte, chacun selon ses affinités.

Une cueillette locale

Son premier fournisseur est son jardin : rhubarbe, framboises, fraises, pêches jaunes, groseilles, pommes, poires, abricots, cassis, cerises. Pour les pommes présentes dans la plupart de ses recettes, elle s’approvisionne également dans des vergers voisins. Elle reste à l’écoute aussi « d’agriculteurs qui valoriseraient leurs fruitsLa cueillette, c’est tout un art : le choix du bon moment est primordial pour profiter au mieux des saveurs des fruits, de leur parfum et d’un taux de sucre optimal », explique-t-elle. Tout est épluché manuellement. L’hiver, Virginie achète exceptionnellement ananas, citrons et clémentines pour compléter sa gamme et offrir une dose acidulée et vitaminée.

Une clientèle à 80 % professionnelle

En 2021, elle a ainsi fabriqué 350 kg de ses gourmandises. Elle approvisionne magasins fermiers, épiceries fines, boutiques de vrac, fromagers, herboristerie, salons de thé, fleuristes. « Je travaille aussi avec un chocolatier local pour proposer une gamme de pâtes de fruits enrobée de chocolat », précise-t-elle. Elle compte environ 20 % de particuliers parmi ses clients et fournira le semi-marathon de Phalempin.  

Louise Tesse

Lire aussi : Start-up : Des légumineuses à toutes les sauces

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Les chambres régionales veulent un plan Marshall de l’eau
La CCI, la CMA et la chambre d'agriculture ont dressé un bilan plutôt morose de l'activité économique régionale en [...]
Lire la suite ...

« Le rôle des chambres est d’éclairer les débats »
Les chambres d'agriculture fêtent leurs 100 ans. Pour Sébastien Windsor, qui en est le président, elles ont de nombre [...]
Lire la suite ...

Numéro 353 : 23 février 2024

Pommes de terre : Mais où part la valeur des plants ?
Cela fait déjà plusieurs années que les producteurs de plants alertent : la culture n'est plus assez rentable. Paral [...]
Lire la suite ...

McCain : Nous défendons depuis toujours l’utilisation de plants certifiés »
Face à la situation du plant de pommes de terre et les accusations de la part des producteurs, McCain s’explique. [...]
Lire la suite ...

Dans les coulisses du géant du saumon
L'entreprise norvégienne Mowi, numéro un de l'élevage de saumon, possède trois sites en France, dont un à Boulogne- [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires