Votre météo par ville

Agroéquipement : 2021 s’annonce «difficile» malgré le plan de relance

14-10-2020

Brèves

C’est tout frais

Le marché de l’agroéquipement, s’annonce «difficile» en 2021. Ce, malgré le plan de relance, a indiqué le 13 octobre Axema (industriels).

Machinisme, machines agricoles, tracteurs
Les professionnels du secteur de l’agroéquipement anticipent «une année difficile» en 2021. © Claas

D’après une enquête, les professionnels du secteur de l’agroéquipement anticipent «une année difficile» en 2021. Mais «pas de crise», a déclaré Jean-Christophe Régnier, président de la commission économique.

Après un pic historique en 2019, le marché de l’agroéquipement est retombé à 5,8 Mrd€ en 2020 (-5 %), finalement sans dommages liés à la crise Covid. Les perspectives sont entre 5,2 et 5 5 Mrd€ (-5 à -10 %) pour l’an prochain.

Quel impact pour le plan de relance ?

Reste des inconnues, notamment sur l’impact du plan de relance dans lequel le gouvernement prévoit 250 M€ pour le renouvellement des agroéquipements, y compris 135 M€ de prime à la conversion de matériels anciens et peu performants.

Cela «appuiera 300 à 400 M€ d’investissements», a estimé le responsable du pôle économique David Targy tout en s’interrogeant : viendront-ils s’ajouter ou se substituer aux dépenses déjà prévues par les agriculteurs ? Plus que le mot «relance», Axema préfère d’ailleurs le terme «accélération» de l’agriculture vers l’agroécologie.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Organisation : Être actif dans le changement
Organiser son travail, ça s'apprend mais cela demande de changer ses habitudes et de se remettre en question. À condit [...]
Lire la suite ...

Dephy : Quel avenir pour la réduction des phytos ?
Dans le cadre du dispositif Dephy Hauts-de-France, partie intégrante du plan Ecophyto II du gouvernement se tenait, mar [...]
Lire la suite ...

Méthanisation : Simple comme un jeu de piste
Élèves au lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines, les cinq membres de l'équipe « Clémentine » ont remporté l [...]
Lire la suite ...

Publireportage : la chips au chaudron made in Hauts-de-France
Fondée en 2018 par Julie et Stéphane Gérard, l'entreprise So Chips, installée dans l'Oise à Longueil-Sainte-Marie, [...]
Lire la suite ...

L’ostéopathie met la patte sur les bovins 
Élodie Landure est vétérinaire équin à Frencq (62). Récemment diplômée d'ostéopathie, elle prodigue des soins d [...]
Lire la suite ...

Sapins : Une seconde vie après Noël 
Chaque année, Gaëtan Doisy, agriculteur aux Rues-des-Vignes (59), propose aux particuliers de replanter leurs sapins d [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires