Votre météo par ville

Coronavirus: les mesures européennes de crise adoptées

05-05-2020

Brèves

C’est tout frais

La Commission européenne a adopté, le 4 mai 2020, les mesures d’urgence annoncées le 22 avril dernier, pour soutenir le secteur agricole face aux conséquences de l’épidémie de coronavirus.

Ces mesures comprennent une aide au stockage privé pour les secteurs des produits laitiers et de la viande ; l’autorisation temporaire d’auto-organisation des organisations de producteurs dans les secteurs les plus touchés ; ainsi que des flexibilités dans la mise en œuvre des programmes nationaux de soutien du marché.

Des aides au stockage privé seront accordées pour la poudre de lait écrémé, le beurre, le fromage, les viandes bovine, ovine, caprine… Les demandes de participation à ce régime seront ouvertes dès le 7 mai. Cela concerne les produits qui seront stockés pendant une période minimale de 2 ou 3 mois et une période maximale de 5 ou 6 mois. L’aide maximale dans le cadre de ces régimes n’est fixée que pour le fromage, à 100 000 tonnes. Le budget alloué ne peut pas être rendu public. En effet, cette information est susceptible de fausser le marché, précise Bruxelles.

Environ 85 millions d’euros

Au total, une enveloppe d’environ 85 millions d’euros serait prévue. Les ministres de l’Agriculture de l’Union européenne auront, le 13 mai 2020, un échange par vidéo-conférence sur ce dossier. Ils discuteront de la nécessité de prévoir un élargissement de ces dispositions.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Des stocks de pommes deux fois plus importants qu’en 2019 au début de l’été
« Fin juin 2020, alors que la campagne de commercialisation s’achève, les stocks de pommes sont le double de ceux d [...]
Lire la suite ...

Explosion au Liban : le stockage du nitrate d’ammonium en question
L'explosion de quelque 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium le 4 août au Liban rappelle que cet ingrédient de base de [...]
Lire la suite ...

Les éleveurs laitiers veulent pouvoir utiliser toutes les jachères en période de sécheresse
La FNPL (syndicat professionnel des producteurs de lait) appelle, dans un communiqué de presse du 12 août 2020, l’Un [...]
Lire la suite ...

Abattoirs : le maillon faible de la filière porcine
Les Hauts-de-France, cinquième région productrice de porcs, ne compte que sept abattoirs capables d'abattre ces anima [...]
Lire la suite ...

Flandres : Un boulanger au four et au moulin
Après le circuit court, le circuit ultracourt ? C'est l'idée un peu folle d'Antony Boulanger, patron à Noordpeene de [...]
Lire la suite ...

Enquête Covid-19 : nos exploitations agricoles régionales mises à mal
Le service économique de la chambre d'agriculture des Hauts-de-France a lancé en mai une enquêteauprès des agriculte [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires