Votre météo par ville

Deux territoires du Nord sélectionnés dans le cadre du programme Tetraa

15-02-2021

Actualité

C’est tout frais

Douaisis Agglo et la ville de Grande-Synthe, dans le Nord, ont été sélectionnés par la fondation Carasso et AgroParisTech. Aux côtés de sept autres territoires, ils vont bénéficier d’un appui financier et technique dans le cadre du programme Territoires en transition agroécologique et alimentaire .

La fondation Carasso et AgroParisTech ont retenu neuf territoires dans le cadre du programme «Territoires en Transition Agroécologique et Alimentaire» (Tetraa), annonce un communiqué du 12 février 2021. Doté de 5,6 millions d’euros sur quatre ans, ce programme vise à soutenir «des actions ambitieuses pour renforcer la durabilité sociale, environnementale et économique des systèmes agricoles et alimentaires»

Maison de l’alimentation durable, bien-être des agriculteurs

Parmi les neuf territoires sélectionnés à travers toute la France, deux se situent dans le Nord.

Il s’agit de la ville de Grande-Synthe pour son initiative « Droit à l’alimentation durable et l’autonomie alimentaire ». Au programme : recherche-action démocratie alimentaire, jardin communal
solidaire et participatif, éducation populaire, maison de
l’alimentation durable.

La Communauté d’agglomération du Douaisis a également été retenue pour son projet « Douaisis Agglo rassemble pour le défi de l’agroécologie et de l’alimentation résilientes ». Ses ambitions : bien-être des agriculteurs, filières territoriales coopératives, biodiversité des sols, gouvernance, évaluation et pilotage participatif.

Lire aussi notre interview de Jean-Luc Hallé, vice-président de Douaisis agglo en charge de l’agriculture : « Un nouveau PAT pour prendre en compte le bien-être des agriculteurs »

« Inspirer d’autres territoires »

Les autres projets sélectionnés sont : le Pays Terres de Lorraine (Meurthe-et-Moselle), le syndicat mixte du Pays des Châteaux (Loir-et-Cher), la Communauté d’agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse (Ain), Biovallée (Drôme), le parc naturel régional du Queyras (Hautes-Alpes), le syndicat mixte de développement du Pays Cœur d’Hérault (Hérault) et la Ville de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes).

«Sélectionnés par un jury d’experts», ces projets bénéficieront d’un appui financier mais également technique, et feront l’objet d’une étude afin «de capitaliser et de diffuser ces expériences pour inspirer d’autres territoires». La fondation Daniel et Nina Carasso a lancé deux autres appels à projets sur l’alimentation durable en 2021, l’un centré sur la recherche, et l’autre sur l’innovation.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires