Votre météo par ville

La gestion de l’eau aux Controverses de l’agriculture

17-02-2023

Brèves

Articles

Le 16 février, les Controverses de l’agriculture et de l’alimentation, organisées par le groupe Réussi Agra, ont abordé la question de l’accès à l’eau.

Sécheresse @ V.CH.

Lors des Controverses de l’agriculture et de l’alimentation organisées par le groupe Réussir Agra le 16 février autour de la question de l’accès à l’eau, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a déclaré qu’il ne souhaitait pas que le maïs devienne une «victime expiatoire».

Alors que la France a affronté une sécheresse historique après un déficit record de pluies au printemps et en été 2022, la culture du maïs à été pointée du doigt pour les usages d’eau qu’elle entraîne durant les mois d’été. Reste que pour le ministre de l’Agriculture, «on ne peut se dire qu’il n’y a qu’à arrêter de produire du maïs pour supprimer le problème. C’est n’est pas si facile». Afin de garantir l’accès à l’eau, il estime que l’on doit «se poser territoire par territoire, en recourant à des données scientifiques». Il appelle notamment à ce que la France retrouve les compétences perdues en matière de connaissances hydrauliques. «Personne ne découvre que l’accès à l’eau est un sujet essentiel, mais la nouveauté est que nous faisons face à la puissance et à l’accélération du dérèglement climatique», souligne Marc Fesneau. Or, ces changements climatiques vont entraîner un stress hydrique dans des territoires pour qui la question était «étrangère à leurs périmètres», tels que la Bretagne, les Pays de la Loire, les Hauts-de-France.

Lire aussi : Changement climatique : à quoi faut-il s’attendre dans la région ?

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires