Votre météo par ville

François-Xavier Ollivry : « Il y a un gisement, une ressource qui aujourd’hui est sous-utilisée »

08-06-2023

Actualité

C’est tout frais

François-Xavier Ollivry, consultant bâtiment durable en matériaux biosourcés au CD2E de Loos-en-Gohelle, répond à nos questions sur les isolants biosourcés.

François-Xavier Ollivry

Aujourd’hui, existe-t-il un marché pour les isolants biosourcés ?

Il y a un marché, on en est certain. Selon les chiffres officiels en 2020, 11 % du volume des isolants étaient d’origine biosourcée, parmi tous les isolants confondus vendus.

Et les Hauts-de-France ne sont pas trop mal situés.

Au CD2E, on perçoit une certaine évolution. On peut parler de la construction en paille, en lin, en chanvre. Il y n’y a pas encore suffisamment de projets pour que ce soit représentatif, mais on observe qu’ils sont de plus en plus utilisés. Maisons & Cité, par exemple, est plutôt à 50 % de biosourcés. Et il y a les autres matériaux : laine de bois, ouate de celluloses, textiles recyclés ou la laine de mouton. Chacun a des avantages et des inconvénients, mais ils sont complémentaires.

Au CDE2, on pense que pour augmenter le volume, il va falloir prendre tous ces matériaux en compte.

Que dit la réglementation ?

Aujourd’hui, il n’y a pas de cadre législatif (pour les biosourcés, ndlr), mais il y a la RE2020 qui encadre la construction en neuf.

C’est une incitation à décarboner la construction, une nouvelle réglementation environnementale qui veut augmenter les performances thermiques et énergétiques du secteur du bâtiment. Elle vise à décarboner de deux manières.

Déjà la construction et ensuite, en deuxième, transformer l’énergie utilisée pour chauffer ou refroidir le bâtiment.

En utilisant du chauffage électrique, ou en basculant sur des modes de chauffage comme la biomasse. […] On est au premier palier de la RE2020 (quatre autres sont prévus : 2025, 2028 et 2031, ndlr). L’objectif est d’aller chercher de la performance au fur et à mesure. […] Concernant la réhabilitation des bâtiments, ça devrait arriver, on parle d’une réglementation d’ici deux ans. […] Aujourd’hui, dans le secteur, vous avez un quota carbone pour votre bâtiment. C’est-à-dire, je vais émettre du CO2 à tel endroit, alors je ne vais pas en émettre à un autre endroit pour compenser. Ces quotas sont amenés à décroître et on va devenir de plus en plus exigeants.

Réutiliser la laine de mouton comme isolant, qu’en pensez-vous ?

Aujourd’hui, la laine de mouton est un déchet. En tout cas, elle est considérée comme un déchet dans une économie extractive.

Alors, qu’est-ce qu’on peut en faire ?

Cela peut être de la transformer pour le secteur du bâtiment. On peut imaginer diverses utilisations. Il y a un gisement, une ressource qui aujourd’hui est sous-utilisée. L’enjeu va être de structurer cette filière. 

Kévin Saroul

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

T&T Junior : Dis, comment on fait de la glace ?
Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de t’expliquer chaque mois la production d’un aliment du [...]
Lire la suite ...

Numéro 372 : 5 juillet 2024

Série de l’été : Le bocage, c’est aussi dans les Flandres (2/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Marchés du Nord-Pas de Calais : Clairmarais, artisanal et (para) aquatique
Au mois de juillet, Terres et Territoires vous propose de découvrir des marchés emblématiques du Nord-Pas de Calais. [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Le Rn en tête dans le Nord-Pas de Calais
Dimanche 7 juillet, quelque 1,5 million de votes ont été exprimés dans les urnes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors [...]
Lire la suite ...

Lin : variétés, conduite… le rendu des essais 2024
L'AGPL, syndicat des producteurs de lin du Nord et du Pas-de-Calais, a présenté le rendu de ses essais variétaux et c [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires