Votre météo par ville

Hôtellerie, restauration : réouverture encore inconnue et aide renforcée au menu

24-04-2020

Actualité

C’est tout frais

Après une réunion à l’Elysée, ce 24 avril au matin, avec les secteurs touchés de plein fouet par cette crise sanitaire, le gouvernement a annoncé le renforcement des mesures d’aides pour l’hôtellerie-restauration.

Une réunion s’est tenue ce vendredi matin entre les professionnels du secteur et le président. © Freepik

C’est en début d’après-midi, juste après la réunion qui s’est tenue entre Emmanuel Macron et les professionnels du secteur de l’hôtellerie-restauration que Bruno Le Maire s’est exprimé pour donner les principaux éléments qui en sont ressortis.

Sur BFM, le ministre de l’Économie a assuré en direct la « mobilisation totale de l’État pour soutenir un secteur très touché ». Le point sur les principales décisions :

  • Élément très attendu : les dates de réouverture feront l’objet d’une prochaine réunion, a priori fin mai pour éviter toute « précipitation ».
  • À compter du premier juin : renforcement du fond de solidarité pour tous les établissements qui resteront fermés. « Il sera accessible à toutes les entreprises de l’hôtellerie et de la restauration jusqu’à deux millions de chiffre d’affaires et non plus un million« , précise le ministre. De même, cette aide pourra concerner les entreprises qui comptent jusqu’à 20 salariés et non plus dix.
  • L’aide pourra être portée, au cas par cas, jusqu’à 10 000 euros.
  • Un plan d’action est lancé pour mettre en place un fond d’investissement sur le long terme pour relancer l’activité du secteur en faisant appel aux assureurs et aux banques. « Afin de permettre aux bars, restaurants et hôtels d’avoir des perspectives et de repartir du bon pied, » complète Bruno Le Maire.
  • Le chômage partiel, quant à lui, devrait être renforcé et prolongé en accord avec le ministère du Travail.
  • L’annulation des charges pour les plus petites entreprises devrait être confirmée dans les prochains jours.
  • Les loyers et les redevances d’occupation du domaine public dus aux bailleurs nationaux pour les TPE et PME des secteurs du tourisme, des hôtels, cafés et restaurants, de l’événementiel de la culture et du sport seront annulés pour la période de fermeture administrative.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Betterave : Alors, ça donne quoi cette bataille contre les pucerons ?
Pour réduire l'usage des pesticides, Martin Gosse de Gorre a confié une partie de sa production à l'Institut techniqu [...]
Lire la suite ...

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC
Pour sa conférence annuelle, l'Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des q [...]
Lire la suite ...

MSA, « l’amortisseur social »
La Mutualité sociale agricole Nord-Pas de Calais tenait son assemblée générale vendredi 16 septembre sur fond de cri [...]
Lire la suite ...

L’ONF réitère l’opération « Tous en forêt ! »
Les forestiers se rendent tous sur le terrain et invitent les usagers à venir les rencontrer mercredi 28 septembre à p [...]
Lire la suite ...

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline
Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du M [...]
Lire la suite ...

Numéro 280 : 16 septembre 2022

Au cœur des terres

#terresetterritoires