Votre météo par ville

Industrie : À Dunkerque on fait pousser des usines

17-05-2023

Actualité

C’est tout frais

Le choix d’une visite présidentielle à Dunkerque, vendredi 12 mai, ne doit rien au hasard : la deuxième ville du Nord annonce la création à venir de plus de 16 000 emplois industriels sur son bassin.

Autour d’Emmanuel Macron et des Taïwanais de ProLogium, ministres et élus (Patrice Vergriete, deuxième à gauche) “likent” le moment © C. U. D.

En s’incrustant vendredi 12 mai sur la photo de l’annonce par le Taïwanais ProLogium Industry de l’implantation d’une méga usine de batteries électriques (la deuxième sur le territoire dunkerquois avec Verkor) et en faisant un bain de foule sous cocon, Emmanuel Macron a incarné sa France qui avance.

À Dunkerque, pas de casseroles en vue – le centre-ville était sous cloche et les manifestants relégués bien loin des caméras – ; pas question de parler réforme des retraites ni même de celle du RSA.

Le programme, le périmètre et le casting étaient bouclés et la cohorte présidentielle tranquille pour faire valoir l’efficacité de sa politique industrielle.

Dans ce contexte, ils sont nombreux à avoir fait leur apparition au générique derrière leur Président : Gérald Darmanin (Intérieur), Bruno Le Maire (Économie), Roland Lescure (Industrie), Olivier Becht (Commerce extérieur) et Agnès Pannier-Runacher (Transition énergique).

Territoire en transition

Dunkerque donc, étape 2 sur 3 de la partition “réindustrialisation” jouée par un Emmanuel Macron qui n’avait pas autant pris la parole depuis longtemps. Dunkerque, ville historiquement tournée vers son port et son industrie, qui a souffert comme d’autres bassins de la désindustrialisation et connu la disparition de plus de 6 000 emplois directs ces 20 dernières années.

Mais aussi Dunkerque, ” laboratoire de toutes les transitions “, formule la communauté urbaine (CUD) qui rappelle l’engagement, ” depuis 2014 (date de l’élection de Patrice Vergriete, ndlr), dans une stratégie de décarbonation de son modèle industriel et le développement de nouvelles filières “.

Un engagement ” notamment incarné par le “Collectif CO2” mis en place par la communauté urbaine avec la chambre de commerce et d’industrie et le grand port maritime. Objectif : réduire de 30 % les émissions de CO2 en 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2050. Ce plan d’action est reconnu et soutenu tant par l’État que la Commission européenne dans le cadre des programmes “Territoire d’innovation”, “France 2030”, Zibac (zones d’industries bas carbone, lire aussi notre édition du 20 janvier) et Climate city contract.

Car cette industrie-là, celle des nouveaux processus, des nouvelles technologies, incarne ce qu’Emmanuel Macron nomme ” l’industrie verte “. Dans les Hauts-de-France, et en particulier dans le Nord-Pas de Calais, c’est vers la production de batteries pour voitures électriques que s’écrit l’avenir de l’industrie (quatre usines déjà annoncées) quand d’autres territoires se spécialisent, par exemple, dans la production de panneaux solaires, c’est le cas de la Moselle.

Compétitivité internationale

Dans le Dunkerquois, l’implantation de la start-up française Verkor (qui annonce un gros partenariat avec Renault) promettait déjà la création de 2 000 emplois directs à l’horizon 2026. Celle du Taïwanais ProLogium industry, officialisée vendredi 12, en ajoute 3 000 autres à l’horizon 2030 pour un investissement de 5 milliards d’euros.

(Cette) décision est une nouvelle victoire pour notre territoire, qui conforte un peu plus encore notre stratégie de décarbonation de l’économie “, saluait Patrice Vergriete en fin de journée vendredi, n’oubliant pas de partager cette victoire avec le grand port maritime de Dunkerque (GPMD) et le Gouvernement, dont l’ancien socialiste partage beaucoup de valeurs, bien qu’il promette d’avoir la liberté de ceux qui ne sont pas encartés.

Le maire de Dunkerque et président de la communauté urbaine de Dunkerque liste quelques-uns des ingrédients de cette réussite : “Réseau de chaleur, mix énergétique bas carbone, réserves foncières, aménagement de zones clés en main, développement d’une toile industrielle locale tournée vers l’innovation et l’économie circulaire : la petite longueur d’avance que nous avons prise sur tous ces points fait aujourd’hui l’attractivité et la compétitivité internationale retrouvées de notre territoire.

Une bonne nouvelle pour le Dunkerquois et l’ensemble du territoire régional et des questions aussi : sur le recrutement et la formation, sur l’impact environnemental de ces usines aussi et le trafic routier induit. Et sur l’avenir de celles qu’on ne vient pas visiter en grande pompe, qui vivent ou survivent tant bien que mal. Et qui ferment parfois : Tereos, Buitoni, Valdunes… la liste est longue, mais pas au générique. Moins photogéniques c’est certain. Ce sera pour une prochaine fois. Ou pas.

Justine Demade Pellorce

Lire aussi : Hauts-de-France : Notre industrie est la plus consommatrice d’énergie de France

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires