Votre météo par ville

Le ministre de l’Agriculture en visite dans le Nord

08-09-2020

Actualité

C’est tout frais

Julien Denormandie était en déplacement, mardi 8 septembre 2020 dans le Nord. Objectif de sa visite ? Aborder le thème du « développement de l’alimentation durable et locale ». Il devait également présenter le volet « agriculture et alimentation » du plan de relance.

250 millions d’euros. C’est le montant, annoncé le 7 septembre 2020 dans Le Parisien par le ministre de l’Agriculture, pour moderniser les abattoirs et les élevages. Au lendemain de l’annonce, mardi 8 septembre, Julien Denormandie était en visite dans le Nord. Il devait se rendre au lycée Albert Châtelet de Douai, puis dans une exploitation dédiée au maraîchage à Ennevelin.

Revivez notre direct :

18h. Julien Denormandie quitte l’exploitation de Jean-Michel Havez. Sa visite est terminée. Le ministre de l’Agriculture a vraiment souhaité montrer son soutien et sa proximité avec les agriculteurs : « Le bon sens paysan, j’y crois, j’y suis né dedans, il serait bon qu’il circule dans les rues de nos grandes métropoles ».

17h30. « Aujourd’hui, on parle de bio, de HVE (haute valeur environnementale, ndlr), d’agroécologie… mais jamais d’agriculture raisonnée. Pourtant, elle a toute sa place ! » souligne le ministre de l’Agriculture.

17h15. Plantes aromatiques, tomates, courges… poursuite de la visite de la ferme de Jean-Michel Havez.

17h. À propos de la réglementation au sein de l’Union européenne, Julien Denormandie affirme : « Les règles, nous sommes prêts à les accepter mais il faut qu’elles soient les mêmes pour tout le monde, sinon ça ne marche pas ».

16h45. Petit intermède sur les retraites, avec la promesse d’une retraite à 85 % du Smic minimum pour les agriculteurs avant 2022, en présence de Maryvonne Havez, la mère de l’exploitation qui reçoit la délégation.

« Ce ministère sera résolument tourné vers les agriculteurs »

Julien Denormandie

16h30. Julien Denormandie discute avec un agriculteur qui tient une pension de chevaux. Il annonce que le gouvernement va mettre en place un accompagnement spécialisé pour les propriétaires de chevaux, suite aux actes de barbaries commis sur des équidés ces derniers temps.

16h. Le ministre de l’Agriculture arrive sur l’exploitation de Jean-Michel Havez, maraîcher à Ennevelin. Une vingtaine de personnes, avec la presse et les élus locaux, est là pour l’accueillir.

Jean-Michel Havez reçoit la délégation ministérielle aux côtés des fondateurs de la start-up BioDeman, incubée à Euralimentaire. Cette visite est l’occasion pour eux de présenter leur jeune entreprise au ministre.

Nous les avions rencontrés fin 2019, retrouvez notre article par ici : BioDemain : et si le presque bio devenait une marque ?

Lucie Debuire et Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Aker : retour sur huit ans de recherche (vidéo)
Le programme Aker, qui avait pour but de booster la recherche en betteraves sucrières, s’est clôturé le 18  [...]
Lire la suite ...

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures
Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduise [...]
Lire la suite ...

La cantine à l’heure des hauts-de-France
Du 28 septembre au 2 octobre, dans le cadre de l'opération Invitez les saveurs des Hauts-de-France à votre table, Séb [...]
Lire la suite ...

Des solutions pour limiter la pollution. Les images des essais Épand’air.
La chambre d'agriculture Nord-Pas de Calais et Atmo Hauts-de-France ont présenté, après trois années d'études, le b [...]
Lire la suite ...

Cévinor renforce son partenariat avec Bigard
Lors de son assemblée générale du 24 septembre 2020, la coopérative Cevinor a annoncé son rapprochement avec l&rsqu [...]
Lire la suite ...

Néonicotinoïdes : un amendement vise la création d’un conseil de surveillance
En commission des Affaires économiques, les députés ont voté le 23 septembre pour la création d’un conseil de [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires