Votre météo par ville

Les groupes InVivo et Soufflet concluent leur accord de reprise

04-05-2021

Actualité

C’est tout frais

InVivo, premier groupe coopératif agricole français, va mettre la main sur Soufflet, après la signature d’un accord de reprise du groupe familial venant clore des négociations exclusives depuis janvier, ont-ils annoncé le 3 mai 2021. L’opération, soumise à l’aval des autorités de la concurrence, «pourrait être finalisée avant la fin d’année 2021», selon un communiqué commun. Elle ferait d’InVivo un champion européen, le deuxième groupe coopératif agricole sur le continent, avec 10 milliards d’euros (Mrd€) de chiffre d’affaires, derrière l’allemand BayWa.

Lire aussi : InVivo-Soufflet : « Regardons cela d’un œil positif »

«Ce rapprochement entre deux groupes français d’envergure internationale permettra de créer un pilier de la souveraineté alimentaire française», affirment-ils. «Le nouvel ensemble se trouvera également en meilleure position pour faire face à la concurrence européenne et internationale accrue sur ses métiers, ainsi que pour apporter des réponses pérennes à l’agriculture française et aux acteurs de ses filières pour accompagner la transition agricole et alimentaire», selon eux. «InVivo entend en particulier dynamiser l’export des produits agricoles, qui demeure un levier important de la balance commerciale française, dans un secteur agricole mondial dominé par des acteurs étrangers», est-il aussi indiqué.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires