Votre météo par ville

Tereos : un report d’élection qui pose question

11-12-2020

Actualité

C’est tout frais

Le conseil de surveillance du groupe Tereos, prévu ce jour pour élire son nouveau président, est finalement reporté au mardi 15 décembre prochain. Explications.

@JC Gutner

On l’a appris hier soir : le conseil de surveillance qui devait élire son président et renouveler – ou non – sa confiance au directoire est reporté au mardi 15 décembre 2020.

Motif avancé : une lettre envoyée par Jean-Charles Lefebvre, président du conseil de surveillance depuis juin 2019, aux 25 membres du conseil, apprend-on dans les colonnes du Figaro. Elle somme trois élus du conseil, condamnés fin novembre pour de fausses accusations de terrorisme, de démissionner “sans délai”, selon Les Echos.

Revirement soudain

Il semblerait que dans cette bataille des pots de terre contre le pot de fer, tous ne partent pas en guerre avec les mêmes armes de communication. “Coup de théâtre dans l’affaire Tereos”, titre le journal économique dans un article paru hier soir à 19h sous la mention “Exclusif”. “A la veille d’un conseil de surveillance susceptible de voir accéder au poste de président Gérard Clay, le leader de la fronde contre la gouvernance du groupe sucrier, on apprend qu’il est, ainsi que deux autres élus, reconnu “coupable de dénonciation calomnieuse” par le Tribunal correctionnel de Paris, et contraint de démissionner.”

Rendue publique (ici, ici ou encore ici) le 26 novembre dernier, cette information “exclusive” brandie quinze jours après sa parution dans la presse interroge. Les coopérateurs ont procédé le 30 novembre à l’élection de leurs conseillers régionaux (sortes de “grands électeurs” chargés d’élire le président du conseil de surveillance de Tereos). Ont-ils pu, lors de ce vote, occulter cette information cruciale sur la vie de leur coopérative sortie quatre jours plus tôt ?*

Des démissions en questions

Condamnés pour dénonciation calomnieuse à 1500 € d’amende avec sursis, et un 1€ de dommages et intérêts, les trois “frondeurs” n’ont cependant pas été frappés d’inéligibilité par le Tribunal. Sur quelle base l’actuel conseil peut-il donc demander à des conseillers élus démocratiquement de démissionner en cours d’élection ? La question reste ouverte**.

Un épisode de plus dans “l’affaire Tereos”, qui pourrait attiser un peu plus la colère de certains coopérateurs face à une gouvernance qu’ils ne jugent pas assez transparente.

Lucie De Gusseme

*Mise à jour du 11/12/20 : Le journal Les Echos explique dans son article que la condamnation, prononcée le 26 novembre, n’est devenu un jugement définitif que le 7 décembre (car les trois condamnés avaient jusqu’à cette date pour faire appel de cette décision, ce qu’ils n’ont pas fait).

**La rédaction a, depuis la publication de cet article, pu accéder à une édition des statuts de Tereos, dont l’article 12 prévoit que “l’exclusion d’un associé coopérateur peut être prononcée par le conseil de surveillance pour des raisons graves, notamment si l’associé coopérateur a été condamné à une peine criminelle, s’il a nui ou tenté de nuire sérieusement à la coopérative par des actes injustifiés”.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bois de la Chapelle. La bière fermière qui profite… aux bovins
Installé à Torcy, Aymeric Hubo produit ses bières avec l'orge de la ferme. Depuis 2020, le brasseur de 36 ans élève [...]
Lire la suite ...

Supplément Terres en Fête : 31 mai 2024

Numéro 361 : 19 avril 2024

Numéro 366 : 24 mai 2024

Dunkerquois : Francis Vermersch, sur tous les fronts, l’homme de tous les combats
Champion de l'engagement, Francis Vermersch superpose les casquettes. À presque 70 ans, l'homme aspire désormais à pa [...]
Lire la suite ...

Terres en défis : à vos marques, prêts, partez !
Pour l'édition 2024 de Terres en Fête, le Savoir Vert des agriculteurs a mis au défi les écoles des Hauts-de-France. [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires