Votre météo par ville

Christiane Lambert élue présidente du Copa

18-09-2020

Brèves

C’est tout frais

La présidente de la FNSEA Christiane Lambert a été élue à la tête du Copa au niveau européen le 18 septembre 2020.

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA depuis 2017, est désormais à la tête du Copa. © Actuagri

La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert vient se faire élire, le 18 septembre, présidente du Comité des organisations professionnelles agricoles de l’Union européenne (Copa).

Elle a recueilli 111 voix contre 38 à son opposant polonais Wiktor Szmulewicz, président de Krajowa Rada Izb Rolniczych – (KRIR). C’est l’équivalent en France de l’ assemblée permanente des chambres d’Agriculture (APCA).

Christiane Lambert succède, pour un mandat de deux ans, à l’Allemand Joachim Rukwied, président du Deutscher Bauernverband e.V (DBV), principal syndicat agricole allemand. Avant elle, Luc Guyau, président de la FNSEA, avait aussi été élu président du Copa de 1997 à 1999.

Des dossiers à défendre

Juste après son élection, Christiane Lambert s’est déclarée « honorée par la confiance de mes collègues européens, mais je suis aussi consciente des responsabilités qui incombent à cette présidence ». 

A la tête du Copa, Christiane Lambert aura à défendre de nombreux dossiers : la réforme de la PAC, le Green Deal avec la stratégie Biodiversité 2030 et « Farm to Fork », mais aussi le Brexit et les plans de relance français et européen.

« L’Europe doit refaire de la souveraineté alimentaire un objectif stratégique. a ajouté Christiane Lambert dans un communiqué. Il faut redonner une véritable ambition à son agriculture et de l’espoir à ses agriculteurs »,

96 organisations

La nouvelle présidente du Copa entend défendre « en cohérence avec les orientations de la FNSEA […] une agriculture européenne, à la fois productive et durable, connectée et ouverte aux innovations », poursuit le communiqué. A sa création, le 6 septembre 1958, le Copa comptait 13 organisations membres pour les six États membres d’alors. Aujourd’hui, le Copa se compose de 60 organisations issues des pays de l’Union européenne. Il se compose aussi de 36 organisations partenaires d’autres pays d’Europe, comme l’Islande, la Norvège, la Suisse et la Turquie.

Dès sa création, le Copa est reconnu par les autorités communautaires comme le porte-parole de l’ensemble du secteur agricole européen.

Lire aussi : 800 000 tonnes de porc redirigées vers le marché européen

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Biogaz : peur sur les tarifs
Une diminution du tarif de rachat du biométhane à 65 €/MWh : c'est l'objectif affiché du gouvernement cet auto [...]
Lire la suite ...

Pomme de terre : au moins 15 % de baisse de la sole en 2021 en UE
«Les producteurs du Nord-ouest de l’Europe devraient planter au moins 15 % de pomme de terre en moins au printemp [...]
Lire la suite ...

Moyen-Orient : des appels au boycott après les propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures
Des appels au boycott des produits français ont eu lieu dans plusieurs pays du Moyen-Orient après qu’Emmanuel Ma [...]
Lire la suite ...

Bien-être équin : le box individuel pose question 
90 % des chevaux vivent aujourd'hui en box individuels, durant la majeure partie de la journée. Alors que le bien-êt [...]
Lire la suite ...

PAC : le Parlement européen adopte à son tour sa position de négociation
Le Parlement réuni en plénière le 23 octobre 2020 a définitivement adopté – à une large majorité des deux tiers [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire aux portes de la France : appel à la vigilance des détenteurs de volailles
Les Pays-Bas viennent de confiner leurs volailles élevées en plein air après la détection du virus H5N8 sur deux cyg [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires