Votre météo par ville

HVE : une note confidentielle de l’OFB critique les seuils

27-05-2021

Brèves

C’est tout frais

Dans une note sur la HVE (3e niveau de la certification environnementale) rédigée à l’attention de ses deux ministères de tutelles, et à laquelle le journal Le Monde a eu accès, l’Office français de la biodiversité (OFB) estime que «les seuils retenus ne permettent pas de sélectionner des exploitations particulièrement vertueuses».

Comme le précise l’article publié le 26 mai 2021 sur le site du quotidien, l’établissement public se fait l’écho des critiques sur la voie B d’accès à la certification. Alors que le seuil maximal d’achat d’intrant y est fixé à 30 % du chiffre d’affaires, les exploitations viticoles y consacrent en moyenne 14 %, «soit la moitié du niveau requis par le cahier des charges HVE», rappelle l’OFB.

L’établissement n’épargne pas non plus la voie A dans cette note, en soulignant que seul 1 km de linéaire de haie est requis pour une exploitation de 100 ha, une exigence «cinq fois inférieure au verdissement de la PAC tel qu’il existe depuis 2015». Contacté par les journalistes du quotidien, le ministère de la Transition écologique a annoncé un appel d’offres courant 2021 pour «aller vers une réévaluation du cahier des charges de la HVE». «Il s’agit simplement d’une étude diligentée de longue date visant à évaluer l’efficacité du dispositif de la HVE», temporise Jean-Jacques Jarjanette, président de HVE développement, évoquant des révisions possibles à moyen terme du cahier des charges.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires