Votre météo par ville

Pomme de terre : un rebond des prix demandé pour 2022-2023

23-11-2021

Brèves

C’est tout frais

Une revalorisation des contrats de pomme de terre est nécessaire l’an prochain, face à la hausse des coûts de production, a estimé le 19 novembre le groupement des producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen (NEPG)

Terres et territoire pomme de terre stockage batiment ©AdobeStock
©AdobeStock

Les prix contractualisés pour 2022-23 doivent augmenter « d’au moins 30 à 40 €/t », sans quoi une baisse des surfaces est à prévoir d’après un communiqué. Cette année, les contrats ont baissé de 5 à 20 €/t en fonction du type de pommes de terre et du pays de production, indique le NEPG. L’organisation souligne des coûts de production déjà en forte hausse côté carburant, électricité, avec aussi une « énorme pression du mildiou » responsable en 2021 de grosses dépenses en phytos. Le renchérissement des engrais de « plus de 50% pour la potasse, et de 200 à 300% pour l’azote » jouera sur la récolte 2022.

Pour ce qui est du bilan 2021, le NEPG parle d’« une récolte moyenne à bonne » dans sa zone (Belgique, Allemagne, France, Pays-Bas), à 22,7 Mt (-3,4%). « Cette baisse de production, associée à la reprise de la plupart des flux d’exportation de produits transformés, conduit à un certain équilibre entre l’offre et la demande actuelles », selon le communiqué.

Lire aussi : Le salon Interpom 2021 approche

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Lait : forte baisse des investissements industriels liée à la crise sanitaire
« Face à l’incertitude générée par la crise, les entreprises de la filière lait ont mis en pause une part signif [...]
Lire la suite ...

Mal-être agricole : Agri’écoute lance une plateforme de discussion en ligne
Le dispositif d’écoute téléphonique pour les actifs agricoles en difficulté, Agri’écoute, s’est enrichi d’u [...]
Lire la suite ...

Le Crédit agricole crée un fonds d’investissement d’1 Milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son « projet sociétal », dont les « transitions agricoles et [...]
Lire la suite ...

AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires