Votre météo par ville

La 57e édition du Salon de l’agriculture vous tend les bras !

14-01-2020

Actualité

C’est tout frais

« L’agriculture vous tend les bras » : telle est la maxime du SIA 2020 martelée par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, le 14 janvier 2020 à Paris lors de la conférence de presse de présentation du salon. Une invitation au dialogue et à l’emploi.

Conférence de presse du SIA 2020 à Paris. © DR

Du 22 février au 1er mars 2020, plus de 1000 exposants viendront présenter leur savoir-faire lors de la 57e édition du Salon international de l’agriculture.

Malgré les difficultés d’un monde agricole en pleine mutation, « ce Salon arrive dans un climat économique apaisé ». C’est ce qu’a tenu à préciser le président du SIA Jean-Luc Poulain, au cours de la conférence de presse de présentation de l’incontournable salon, le 14 janvier à Paris.

La France reste en effet la 1ère puissance agricole européenne devant l’Allemagne et l’Italie. Sa production représente 73 milliards d’euros, soit 16,9 % du marché européen. De plus, rappelle le dossier de presse du SIA, un agriculteur seul nourrit 60 personnes en moyenne, contre 15 il y a 40 ans (Agreste).

Pédagogie

Selon ses organisateurs, l’objectif du SIA reste de réconcilier les agriculteurs, les consommateurs, les institutionnels et de redorer l’image des producteurs dont 92 % déclareraient mettre en place une démarche agro-écologique.

L’occasion aussi de défendre la spécificité nationale : « L’agriculture française est belle et autonome. L’Europe entière envie la qualité de nos produits, insiste Didier Guillaume. Arrêtons d’opposer les uns et les autres. Il faut discuter et apprendre à se comprendre, d’où le slogan de cette année empreint de positivité. »

Pour Jean-Luc Poulain, « depuis les 30 Glorieuses, il y a eu un tournant avec la diversification des types de production. Il ne s’agit pas de produire plus, mais différemment. Aujourd’hui, on ne peut pas réduire l’agriculture à un seul modèle »

salon agriculture terres et territoires
© Salon internationale de l’agriculture

Générateur d’emploi

Chaque année, le secteur agricole recrute près de 50 000 salariés permanents en France, essentiellement en viticulture, jardins et espaces verts, polyculture-élevage et cultures spécialisées (Anefa). Pour Didier Guillaume, la thématique « l’agriculture vous tend les bras » reflète aussi le besoin de susciter de nouvelles vocations. « On a besoin de bras ! », confirme Valérie Le Roy, directrice du SIA.

Enfin, le Concours général agricole, qui fête ses 150 ans cette année, reste la colonne vertébrale du Salon. Un espace inédit lui sera dédié, qui devrait permettre au public, d’après la directrice de l’événement, de rencontrer les 6000 jurés. Un public « de plus en plus avertis », soucieux de la traçabilité des produits… et on l’espère toujours aussi intéressé de découvrir le milieu agricole.

Affiche du SIA 2020

Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Des stocks de pommes deux fois plus importants qu’en 2019 au début de l’été
« Fin juin 2020, alors que la campagne de commercialisation s’achève, les stocks de pommes sont le double de ceux d [...]
Lire la suite ...

Explosion au Liban : le stockage du nitrate d’ammonium en question
L'explosion de quelque 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium le 4 août au Liban rappelle que cet ingrédient de base de [...]
Lire la suite ...

Les éleveurs laitiers veulent pouvoir utiliser toutes les jachères en période de sécheresse
La FNPL (syndicat professionnel des producteurs de lait) appelle, dans un communiqué de presse du 12 août 2020, l’Un [...]
Lire la suite ...

Abattoirs : le maillon faible de la filière porcine
Les Hauts-de-France, cinquième région productrice de porcs, ne compte que sept abattoirs capables d'abattre ces anima [...]
Lire la suite ...

Flandres : Un boulanger au four et au moulin
Après le circuit court, le circuit ultracourt ? C'est l'idée un peu folle d'Antony Boulanger, patron à Noordpeene de [...]
Lire la suite ...

Enquête Covid-19 : nos exploitations agricoles régionales mises à mal
Le service économique de la chambre d'agriculture des Hauts-de-France a lancé en mai une enquêteauprès des agriculte [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires