Votre météo par ville

Le Nord se dote d’un observatoire de l’agribashing

10-02-2020

Actualité

C’est tout frais

Comme dans le Pas-de-Calais, différents acteurs départementaux regroupent leurs actions pour lutter contre l’agribashing.

intrusion élevages terres et territoires
© DR

Après le Pas-de-Calais, c’est au tour du Nord. Le département s’est doté d’un observatoire de l’agribashing, le 7 février 2020. La création de ces observatoires départementaux était une volonté du gouvernement, précise dans un communiqué la préfecture du Nord. L’objectif est d’apporter des réponses au phénomène appelé « agribashing », et qui désigne notamment « la stigmatisation des activités agricoles ».

Lire aussi notre article : Création d’un observatoire de l’agribashing dans le Pas-de-Calais

Nicolas Ventre, secrétaire général adjoint de la préfecture du Nord, a ainsi installé l’observatoire départemental le vendredi 7 février. Il était en présence de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP), de la gendarmerie, du service des renseignements territoriaux et de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).

Des représentants des syndicats professionnels agricoles (la FDSEA et la Coordination rurale), ainsi que les sous-préfectures du département étaient également présents.

Phénomènes d’incompréhension

« Les services de l’État n’ont pas constaté ces derniers mois d’intrusions violentes, ni de grande dégradation des outils de production, précise le communiqué. Sont plutôt signalés des phénomènes d’incompréhension, de
défiance voire des intimidations de certaines populations vis-à-vis de l’activité agricole tout au long de l’année. »

Cet observatoire vise donc à :

  • prévenir et lutter contre les atteintes à la sécurité des exploitants agricoles ;
  • apporter une réponse commune contre les actions pouvant porter atteinte à l’image de l’agriculture locale ;
  • renforcer les liens entre les représentants du monde agricole et les forces de l’ordre.

La première cause d’intrusion dans les élevages reste le vol. Lire notre article : Instrusions en élevage, la peur au fond du bâtiment

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Fung feed va faire manger des insectes à vos animaux de compagnie
Alors que la start-up Ynsect est en train de construire en périphérie d'Amiens, à Poulainville, ce qui deviendra la p [...]
Lire la suite ...

Textile : « On a perdu le sens du prix »
Qui dit février dit Salon de l'agriculture et... fashion week. Sarah Bourgois, fille d'agriculteur, a lancé sa marque [...]
Lire la suite ...

Le meilleur du Salon de l’agriculture en images
Rencontre au détour d’un stand, situation cocasse, instant mignon… Le meilleur du Salon. La rédaction [...]
Lire la suite ...

Sucre : un marché haussier malgré la morosité ambiante
Le prix du sucre blanc a franchi la barre des 420 $/t (387 euros) sur le marché londonien cette semaine. De bonne augur [...]
Lire la suite ...

La vraie vie de Cyrille, éleveur, se dévoile en grand
Cyrille n'est pas acteur, mais éleveur en Auvergne. Un jour sa route croise celle de Rodolphe Marconi, réalisateur. C [...]
Lire la suite ...

Agriculteurs retraités : porte fermée pour le projet de loi de retraites
Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, le 22 février, le président de la République Emmanuel Macron est r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires