Votre météo par ville

Travailleur de Noël : témoignage de Céline, agent polyvalent à la Marpa de Locon

23-12-2021

Actualité

Société

Céline est agent polyvalent à la Marpa de Locon (62), maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie. Le 24, 25 et même le 31 décembre, Céline a toujours travaillé.

Céline, agent polyvalent à la Marpa de Locon © K.D

Elle accompagne chaque résident dans son lieu de vie et s’occupe des repas, de l’entretien des parties communes, mais aussi des sorties et des activités ludiques ou encore des animations. Un boulot tout terrain, qu’elle effectue depuis l’installation de la maison d’autonomie en 2016.

Le 24, 25 et même le 31 décembre, Céline a toujours travaillé. « Depuis que je suis arrivée à la Marpa, c’est-à-dire depuis cinq ans, je travaille pendant les fêtes de fin d’année. C’est un jour comme un autre au niveau des tâches que j’ai à effectuer : distribution des petits-déjeuners, nettoyage des locaux ou de la cuisine par exemple. Mais le petit plus, c’est l’ambiance festive avec les résidents. » 

« En général, nous sommes en équipe de deux lorsque nous travaillons le soir de Noël et depuis le début, je m’arrange avec mes collègues pour leur laisser cette soirée spéciale en famille. Elles avaient à l’époque des enfants en bas âge. » Les horaires sont coupés en deux : « Soit je suis de service le matin, soit de l’après-midi jusqu’à 20 heures ». La nuit, personne ne travaille, un système d’astreinte permet aux agents polyvalents de souffler un peu. 

Pour cette soirée spéciale, Céline échange en amont avec les seniors sur ce qu’ils souhaitent manger. Elle concocte, avec ses collègues, un « repas amélioré », pour le midi et le soir. « Normalement les résidents mangent sur des tables de quatre personnes, et là, spécialement, nous installons une grande tablée que nous décorons. » D’ailleurs, c’est l’ensemble du lieu de vie qui est embelli de guirlandes, de petits sapins en bois, de boules de Noël. Même les agents portent un  joli bonnet rouge. Les résidents, eux aussi, s’habillent spécialement pour l’occasion. « Ils choisissent la tenue qu’ils veulent porter, poursuit Céline, c’est aussi leur petit moment à eux. » Certains résidents profitent des fêtes en rentrant dans leur famille respective, mais cela ne concerne que peu de monde. « Cette année, il n’y aura que sept ou huit personnes qui fêteront le 24 décembre auprès de leur famille », précise Céline. 

Pour la première dois depuis cinq ans, elle ne passera pas Noël avec les résidents de la Marpa de Locon. Même si elle apprécie travailler à leurs côtés, ce soir-là, elle sera présente pour ses proches. « Je suis maman d’un petit garçon et c’est le premier Noël que nous passerons ensemble. J’ai un peu de temps pour moi, cette année. »

Laurène Fertin

Lire aussi : Travailleur de Noël : témoignage de Christophe Boddaert, collecteur laitier

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Organisation : Être actif dans le changement
Organiser son travail, ça s'apprend mais cela demande de changer ses habitudes et de se remettre en question. À condit [...]
Lire la suite ...

Dephy : Quel avenir pour la réduction des phytos ?
Dans le cadre du dispositif Dephy Hauts-de-France, partie intégrante du plan Ecophyto II du gouvernement se tenait, mar [...]
Lire la suite ...

Méthanisation : Simple comme un jeu de piste
Élèves au lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines, les cinq membres de l'équipe « Clémentine » ont remporté l [...]
Lire la suite ...

Publireportage : la chips au chaudron made in Hauts-de-France
Fondée en 2018 par Julie et Stéphane Gérard, l'entreprise So Chips, installée dans l'Oise à Longueil-Sainte-Marie, [...]
Lire la suite ...

L’ostéopathie met la patte sur les bovins 
Élodie Landure est vétérinaire équin à Frencq (62). Récemment diplômée d'ostéopathie, elle prodigue des soins d [...]
Lire la suite ...

Sapins : Une seconde vie après Noël 
Chaque année, Gaëtan Doisy, agriculteur aux Rues-des-Vignes (59), propose aux particuliers de replanter leurs sapins d [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires